Blog senior-les loisirs des seniorsLes chercheurs de l’université de Caroline du Nord aux USA ont démontré que le risque de décès est de 14% plus important chez des personnes qui n’étaient pas heureuses que chez des gens qui se sentaient bien dans leur peau!Le bonheur est associé au niveau de stress perçu, et protège les hommes car il permet une meilleure réponse immunitaire de l’organisme” expliquent les médecins. Cette étude scientifique tombe à pic: selon un sondage 70% des seniors français sont heureux! Alors à quand la thérapie du bonheur remboursée par la Sécurité Sociale ?

La méditation, le yoga sont des remèdes pour vivre longtemps. Dans tous les cas, la colère est mauvaise conseillère et vous empêche de faire de vieux jours. 

L’université de l’Iowa a étudié , dans les années 70,  1358 chefs d’entreprise en leur posant une question simple: vous mettez vous souvent en colère? 40 ans après, les scientifiques se sont aperçus que les colériques avaient 1,57 fois plus de chance (?) ou de risque de succomber à une mort précoce ! 

Une autre étude, plus large cette fois-ci car elle concerne 32 000 américains, s’est interrogée sur la perception du bonheur et sa corrélation avec l’espérance de vie. En étudiant trente ans après leurs réponses, et en mettant en parallèle leur mortalité,  les universitaires sont arrivés à la conclusion suivante, réjouissante :

Si l’on prend comme indicateur, les gens “très heureux”, nous pouvons dire que les gens “assez heureux” ont une mortalité supérieure de 6% et chez les personnes “pas heureuses” ce chiffre monte à 14%.

Kafka écrivait “le bonheur supprime la vieillesse” alors n’oubliez pas qu’un bonheur aplanit cent malheurs !