Une étude scientifique de la très sérieuse Université américaine d’Harvard a mis en évidence les relations entre la consommation de fruits rouges et la baisse des infarctus. On dénombre 120 000 infarctus par an en France et manger des fraises, des mûres ou des myrtilles, 3 fois par semaine réduirait de près de 40% les risques de crises cardiaques ! Découvrez notre best-seller sur Facebook, plus de 700 “j’aime” !

Cependant ce remède miracle, sain et naturel ne serait bon et valable uniquement pour les femmes ! Et ce régime alimentaire à base de fruits rouges doit durer pendant vingt ans pour arriver à cette baisse d’un tiers des infarctus !

Comment les scientifiques peuvent-ils expliquer ce phénomène ?

-En fait c’est assez simple : les fruits rouges sont très riches en flavonoïdes, et ce sont des molécules aux bienfaits anti-oxydants reconnus depuis longtemps. Les fraises, groseilles, framboises permettent que les artères se dilatent et empêchent de facto qu’elles se bouchent ! Les fruits rouges ont donc un pouvoir vaso- dilatateur au coeur de la protection cardio-vasculaire !

De toute façon, consommer des fruits rouges n’a jamais fait de mal à personne et puis c’est si bon ! Et comme l’écrivait Doug Larson “La véritable discipline, c’est de ramasser des fraises sans en manger une seule ! “