date peremptionC’est scandaleux, les emballages de trop nombreux produits alimentaires sont illisibles. Essayez de trouver la date limite de consommation, c’est compliqué : il faut tourner le paquet dans tous les sens, chausser ses loupes pour enfin trouver la date de péremption, si elle n’est pas à moitié effacée! Comment voulez vous que les seniors s’y retrouvent? Les associations se focalisent sur la composition du produit, c’est bien mais ne pas s’intoxiquer à cause de la date limite de consommation impossible à déchiffrer c’est mieux ! On dirait que les fabricants s’évertuent à écrire le plus petit possible. Pourtant, l’affichage lisible de la date limite de consommation est une question de santé publique.

Nous avons cherché sur Internet, si certaines personnes ou associations se plaignaient de la non-lisibilité des dates de consommation et nous n’avons rien trouvé. Comme si personne n’avait tourné dans tous les sens sa barquette afin de voir combien de jours il restait pour la consommer?  Combien de fois avons-nous par mégarde acheté des produits dont la date de péremption était proche et nous ne l’avions pas vu? Combien d’intoxications alimentaires pourraient être évitées si la date de péremption était vraiment lisible? Le législateur s’est attaché à définir clairement la qualité nutritionnelle des produits mais ne pas consommer des produits périmés c’est aussi important.

Il faut rappeler juste un petit détail: les seniors ont souvent des problèmes de vue. Les troubles de la vision augmentent avec l’âge, liés soit à l’apparition d’une maladie dégénérative de l’œil, soit à une affection générale comme le diabète ou l’artério-sclérose (induration des artères par dépôts de graisse dans leurs parois). Alors les retraités sont de facto les plus gênés par cette date de péremption illisible ou introuvable sur les emballages. Au supermarché, on ne va pas appeler un vendeur à chaque fois, que nous ne trouvons pas la date sur l’emballage !

Il est donc absolument nécessaire que la date de péremption soit écrite en plus gros et séparée des autres informations présentes sur l’emballage. C’est logique, nécessaire et de bon sens.

On dirait que les producteurs font exprès de ne pas rendre les dates de péremption lisibles. Alors les seniors devraient adopter une attitude simple: si la date n’est plus lisible, soit n’achetez pas le produit soit jetez-le. Merci pour le gaspillage!