Le nombre de seniors ne cesse d’augmenter et ils souhaitent rester en forme le plus longtemps possible, se résignant de moins en moins facilement aux troubles liés à l’âge. La crénothérapie (le nom scientifique du traitement thérapeutique par les eaux thermales) est un des meilleurs agents de cette remise en forme physique et psychique du sujet atteignant la soixantaine. De par son caractère peu agressif, elle est complémentaire des médications habituelles qui sont parfois moins bien tolérées en vieillissant.

Il faudra évidemment prendre certaines précautions, compte tenu des antécédents médicaux mais ces soins naturels sont, le plus souvent, bien supportés. L’action thérapeutique se complète par une action psychique indéniable : changement du cadre de vie, détente, intérêt retrouvé pour son corps.

Les indications thermales chez les seniors sont multiples : au premier plan nous devons évoquer les problèmes liés à l’appareil locomoteur et le rôle bénéfique de ce traitement basé sur l’eau et ses compléments comme les applications de boue, la balnéothérapie …. Ce chapitre a fait l’objet d’un article récent dans « l’avis du médecin conseil ».

D’autres maladies relèvent aussi du thermalisme médical comme certaines affections des vaisseaux (artères ou veines) ou de l’appareil digestif. Ces affections souvent chroniques peuvent être améliorées dans certaines stations à orientation spécifique.

Les voies respiratoires, avec leur lot d’insuffisance respiratoire, de bronchites chroniques, d’affections ORL « désespérantes » par leur ténacité ou  leur répétition sont aussi une indication d’utilisation d’eaux minérales adaptées.

Un certain nombre de seniors  surtout de sexe féminin, présentent avec l’âge, des infections urinaires récidivantes, ne réagissant pas de façon durable aux traitements médicamenteux. Des eaux thermales, de minéralité particulière, peuvent apporter une aide complémentaire, non négligeable, à certaines affections de l’appareil urinaire.Les maladies de peau comme l’eczéma, le psoriasis, grâce à certaines techniques comme les bains, les pulvérisations ou les cures de boisson peuvent être améliorées devant l’insuffisance de résultat d’un traitement médicamenteux, souvent à base de cortisone

Il est évident que cette liste n’est pas exhaustive ; il faut savoir penser à l’aide thérapeutique que peuvent apporter les soins naturels hydrominéraux à certaines affections chroniques, traînantes ou  récidivantes que l’arsenal médicamenteux classique n’arrive pas à guérir.

Nous vous conseillons de discuter avec votre médecin de famille sur l’aide complémentaire  que pourrait vous apporter la thérapeutique thermale. Il saura apprécier son indication, évaluer ses contre-indications, et vous orienter vers une station thermale adaptée à votre état

Le senior présente une certaine disponibilité, l’envie de rester en forme sans voir son quotidien perturbé par certaines maladies et doit savoir que cette thérapeutique proche de la nature peut l’aider à conserver sa forme le plus longtemps possible. 

Le médecin-conseil