stop2Les jeunes sont modernes, les vieux sont rétrogrades. Les jeunes votent bien, ils sont pour l’ouverture au monde, ils ne sont pas recroquevillés sur le passé alors que les plus âgées sont d’éternels insatisfaits. Voilà un bref résumé des arguments fallacieux et des critiques qui se sont abattus sur les seniors anglais à l’occasion du Brexit. Les biens pensants leur ont reproché leur vote à 61% en faveur de la sortie de l’Angleterre de l’Europe. Même l’ONU s’est offusqué de ces commentaires “les critiques envers les personnes âgées au sujet du vote exprimé lors du référendum britannique sont regrettables“. Il fut un temps où l’on votait à la place des morts, maintenant certains veulent voter à la place des vieux ! 

Les retraités anglais ont le sentiment d’être laissé pour compte et ont donc majoritairement voté pour le Brexit. Et alors ? Leurs aspirations seraient-elles de facto moins respectables que celles des plus jeunes ? 

Les jeunes anglais sont frustrés par le résultat du référendum et ont trouvé un bouc-émissaire: “les vieux”. Ces derniers sont accusés de tous les maux “étroitesse d’esprit” “l’avenir ils en ont rien à faire” “ils nous dépossèdent de notre avenir” “le sort d’un pays a été décidé par des nostalgiques indécrottables “. Bien à les entendre et les écouter, le vote jeune serait In et le vote vieux Out ! 

Sans prendre aucunement partie, ces arguments font froid dans le dos: les retraités sont accusés d’être nostalgiques, passéistes et égoïstes. C’est tout simplement de la discrimination anti-vieux et là personne ne s’offusque. Tout le monde se préoccupe, à juste titre, des discriminations anti-âge dans le monde du travail, mais pour d’autres le racisme anti-senior en politique serait normal et même sain, sous prétexte de jeunisme !

Privilégier la jeunesse par rapport à l’expérience, opposer la vieillesse et la jeunesse voilà de drôles de conception de la politique. Et en France c’est la même chose ! 

Et pourquoi ne pas reprendre aussi l’idée folle d’un philosophe qui voulait retirer le droit de vote aux seniors de plus de 80 ans sous prétexte de conservatisme et de gâtisme? Certains jeunes élus voudraient mettre tous les vieux en politique en retraite d’office. Mais nous leur disons attention, les électeurs seniors n’ont pas tous Alzheimer et s’en souviendront lors de leur vote.

La Halde, organisme officiel, dans un  rapport disait que  les discriminations liées à l’âge sont en constante augmentation. C’est le troisième critère de discrimination après l’origine et le handicap, alors pourquoi tous les auteurs de ces propos discriminants anti-senior en politique ne seraient-ils pas poursuivis, juste pour l’exemple?

Les seniors ont travaillé toute leur vie, sans se plaindre, sans connaître les 35 heures, ni les RTT alors pourquoi ne voteraient-ils pas simplement selon leurs opinions et aspirations. Pourquoi ce vote des personnes âgées anglaises serait-il plus critiquable que le vote des jeunes majoritairement pour le maintien du Royaume-Uni dans l’Europe ? 

Tous ceux qui veulent à tout prix “faire jeune”  devraient se rappeler quelques chiffres : les retraités représentent 29% de l’électorat et plus du tiers des suffrages exprimés dans notre pays. Alors à bon entendeur !