cave immeubleNous vous avions parlé de cette histoire dramatique: un retraité mis à la porte de son logement avait trouvé refuge à la cave de son immeuble et depuis 3 mois, il séjournait au sous-sol sans eau ni électricité. Sa famille a eu connaissance de sa triste situation par la presse et est venue de suite le chercher. “Il va rester avec nous. On va lui trouver un petit appartement dans notre village en Auvergne” Enfin une histoire qui finit bien ! 

Enfin ce retraité qui ne voulait surtout pas déranger sa famille a trouvé un toit et l’affection des siens. Cependant, cette belle conclusion ne doit pas faire oublier les 2000 seniors qui dorment chaque nuit dans la rue.Tous n’ont pas la chance d’avoir une famille pour s’occuper d’eux.

Les retraités ne sont pas bien lotis car 4% des personnes hébergées en établissements sociaux ont plus de 60 ans, chiffre en augmentation de 33% en 4 ans. Et le nombre de retraités à la rue est en augmentation de 100% ! 

Savez vous qu’en France, moins de 10 EHPAD accueillent spécifiquement des personnes âgées sans domicile ou en situation de grande précarité financière. Soit une maison de retraite sur 1000 ! Si les retraités ont la chance d’avoir un toit, 79% se plaignent d’avoir froid l’hiver ! 25% des plus de 75 ans souffrent en plus de solitude.

Le mal-logement des personnes âgées ne doit plus être passé sous silence !