Dimanche vont avoir lieu les élections sénatoriales. Personne n’en parle…Mais bonne nouvelle: 731 candidats de plus de 60 ans vont se présenter. Espérons qu’ils défendront les intérêts des retraités. Il faut savoir que le plus jeune candidat a 24 ans et le plus vieux…92 ans. Sur les 1971 candidats, le plus âgé est Jacques Donnay, 92 ans et 8 mois, candidat dans le département du Nord. Déjà élu au Sénat en 1999, l’ancien président du conseil général du Nord va tenter à 92 ans de conquérir à nouveau un siège…Mais quelle est donc la retraite des sénateurs ? 

1971 candidats pour devenir sénateur, manifestement la place est bonne. Penchons nous donc un peu sur la retraite des sénateurs.

Les modalités de retraite des sénateurs ont été modifiées en 2010 pour s’aligner sur le régime général. Cotisation 41,5 ans et 62 ans pour toucher les pensions. A la place du système des doubles cotisations, un autre principe celui là à points a été mis en place et il est très intéressant: au bout de 6 ans de mandat de sénateur, la pension est de 1932€ et douze ans au Sénat procure 3096€ ! Qui dit mieux? Pour information, la pension moyenne des sénateurs est de 4382€.

Certes, un mandat n’est pas une profession mais une fonction mais à l’heure où tant de retraités doivent se serrer la ceinture, il est regrettable que les parlementaires, même si leur régime a été profondément modifié, soient exonérés de l’effort collectif. Si nous ne voulons pas basculer dans le populisme et l’anti-parlementarisme, il nous semblait important d’évoquer la retraite des sénateurs de façon objective .