Les personnes âgées sont un trésor pour notre société” dit le pape François. C’est pour cette raison qu’il a célébré une messe le 28 septembre afin de montrer tout son attachement aux aînés. Accompagnés de leurs petits-enfants, le pape veut montrer les liens indéfectibles de la famille. On aimerait entendre des dirigeants politiques prononcer des paroles aussi fortes en direction des retraités “le problème des personnes âgées n’est pas l’affaiblissement de l’organisme mais l’abandon, l’exclusion et la privation d’amour” “la solidarité entre les générations n’est pas un vain mot. Ce mot solidarité, nombreux sont ceux qui veulent l’enlever du dictionnaire, parce que dans une certaine culture il est considéré comme un gros mot” Et pourquoi ne pas créer les journées mondiales de la vieillesse comme il existe les journées mondiales de la jeunesse? 

Des personnes âgées du monde entier sont venues à Rome le  dimanche 28 septembre et principalement des aînés qui subissent de plein fouet les horreurs des conflits notamment Irakien. Le pape veut se battre contre le culture du rejet qui touche les plus anciens.  Les retraités  “ont la sagesse de l’Histoire, de la famille et de la mémoire”

Le pape François met l’accent sur la richesse des personnes âgées, sur les liens familiaux mais insiste aussi sur la notion d’espérance. Ainsi cette journée est baptisée “la bénédiction de la longue vie

Et si nous aussi dans notre quotidien, nous nous inspirions de ces paroles remplies d’humanité et de sagesse?