blog senior-la vue des seniorsMadame Touraine a déclaré hier “Nous devons rassurer nos concitoyens: vos retraites seront versées. Le rapport du Conseil d’orientation des retraites est très rassurant” Ah bon, nous n’avons pas lu les mêmes choses dans le dernier  rapport du COR (comité d’orientation des retraites)!  Nous avons épluché les 125 pages de ce dossier et des informations importantes sont passées inaperçues. Ainsi, nous pouvons apprendre que pour équilibrer financièrement le système de retraite jusqu’à 2060 la pension moyenne des retraités devrait diminuer par rapport à sa valeur de 2013, de l’ordre de 20 % !!!! En plus les retraités ne sont pas des nantis: la preuve le niveau de vie moyen des retraités tend à stagner depuis 2008, voire même à baisser légèrement entre 2010 et 2015. 

Une des rares bonnes nouvelles de ce rapport est d’apprendre que lespérance de vie à 60 ans progresse assez régulièrement en France depuis 1945, en effet, en moyenne à la retraite nous profitons encore de 24,8 belles années.

Il est normal que le système de retraite soit en danger car la France compte 1,7 cotisant par retraité en 2018 pour environ 1,4 à partir de la fin des années 2040. Pas assez d’actifs pour trop de retraités, l’équation semble insoluble. En outre, les fameux seniors ne travaillent pas assez ou plutôt ne trouvent pas assez de travail : en 2014, le taux d’emploi atteint 68 % pour les 55-59 ans et 25 % pour les 60-64 ans. Enfin, les taux d’activité et d’emploi des 65-69 ans demeurent très faibles, autour de 5-6 %. 

Les seniors n’ont pas assez de travail mais en même temps les politiques allongent le départ du passage à la retraite : l’âge de départ à la retraite passerait de 62,1 ans en 2018 à 64,1 ans à partir de la fin des années 2030. C’est un fait mais il va bien falloir trouver des solutions pour embaucher les personnes de 55 ans. Car s’ils ne sont pas à la retraite, ils seront au chômage !

Entre 2004 et 2013, la croissance des pensions de retraite a été plus forte que celle des revenus d’activité. Ces belles années semblent derrière nous mais il ne faut pas oublier que le niveau de vie des retraités se situe un peu en dessous de ceux des actifs. Non les retraités ne sont pas des privilégiés. Soit-disant les retraités passent leur temps à voyager, à consommer mais la pension nette moyenne de l’ensemble des retraités ne représente que 65,1% du revenu d’activité net moyen de l’ensemble des personnes en emploi.Et puis la retraite n’est pas un droit c’est un dû ! 

On nous bassine avec le fameux équilibre des retraites. Selon le rapport du COR, il  n’arriverait qu’en 2030 et encore si les prévisions de croissance forte et de chômage faible se réalisent. Autant dire quand les poules auront des dents. Et dans tous les cas, une baisse des pensions serait inéluctable : avec une croissance de 1% et un chômage de 10% il faudrait abaisser dès 2016 de 4,7 % toutes les pensions de retraite pour arriver à l’équilibre ou alors augmenter massivement les cotisations. 

Il y a dans ce rapport, un facteur qui passe souvent inaperçu soit par idéologie soit par paresse intellectuelle. Pour l’équilibre des retraites, l’item immigration n’est pas à négliger.  En effet, une hypothèse de solde migratoire plus bas (de + 50 000 personnes par an plutôt que + 100 000 comme c’est le cas actuellement ) dégraderait le solde financier du système de retraite, et ce de manière de plus en plus forte au cours du temps. L’immigration qui pourrait sauver notre système de retraite ? Les débats sont ouverts ….

Mais la retraite ce n’est pas toujours rose, quoi qu’en disent certains car il faut savoir que le taux de pauvreté est de 8,4 % pour les retraités (9,1 % pour les femmes retraitées et 7,6 % pour les hommes retraités)

Autre injustice criante : le montant moyen des pensions  parmi l’ensemble des femmes retraitées représente 74,8 % du montant moyen des pensions parmi l’ensemble des hommes retraités.

Les inégalités à la retraite sont flagrantes : un retraité sur deux perçoit une pension globale inférieure à 1 300 euros par mois. En outre, près d’un quart d’entre eux perçoit une pension inférieure à 800 euros par mois (environ 10 % moins de 300 euros par mois), et un autre quart environ une pension supérieure  à 2 000 euros par mois.

Saviez vous que le montant de la retraite est de : 1160€ pour les salariés du régime général, 2200 € pour les fonctionnaires civils d’état, 610€ pour les agriculteurs, 1930€ pour les régimes spéciaux, 1900€ pour les professions libérales, 490€ pour les commerçants et 720€ pour les artisans. 

Si avoir une bonne retraite est important savoir combien de temps, nous allons en profiter est aussi utile. Un homme cadre de la fonction publique passera 27,4% de sa vie à la retraite, un ouvrier 24% et un agriculteur 25,5%. 

Inégalité quand tu nous tiens…

Un dernier chiffre pour la route : les régimes de retraite ont versé au total 277,8 milliards d’euros de pensions l’année dernière. Pour comparaison, la totalité des recettes fiscales s’est montée à 268 milliards.

Chateaubriand disait en 1937 “Le Français travaille pour vivre et s’amasser une retraite ; l’Allemand frémit à cette idée de retraite et vit pour travailler”

Est-ce toujours vrai ?