contrat générationLe contrat de génération est la numéro 33 des promesses du candidat Hollande. Il s’agit de verser une prime si un jeune de moins de 26 ans est embauché en contrepartie du maintien en poste d’une personne de plus de 57 ans. Le principe est de  faciliter l’entrée dans le marché du travail des jeunes en maintenant un senior à son poste. Idée intéressante au départ, mais selon la cour des comptes cette mesure est un flop retentissant. Seulement 40 300 contrats de génération ont été signés alors que l’objectif du quinquennat était d’en faire 500 000, soit 8,06% des contrats fixés ! 

La cour des comptes dans son rapport annuel épingle cette mesure phare du candidat président François Hollande ” insuccès : peu lisible et complexe à mettre en œuvre, il n’a pas su convaincre les entreprises de son intérêt” “Un nombre de contrats et un volume d’aides très en dessous des attentes” “il n’est pas possible de déterminer si le contrat de génération a eu un impact sur le maintien dans l’emploi des seniors, comme c’était l’un de ses objectifs”

Pour l’instant, le contrat de génération a coûté 408,5 millions d’euros pour 40 000 contrats soit 10212€ par contrat ce qui fait un peu cher pour des résultats mitigés!  D’ailleurs, la cour des comptes n’est pas tendre avec ce contrat de génération “il conviendrait d’envisager son extinction au profit de dispositifs plus efficaces” Alors que faire face au chômage des seniors?

Mesure trop complexe peu lisible, nous préconisons d’autres pistes plus ambitieuses pour enrayer le dramatique chômage des seniors :

  • Baisser le salaire payé par l’entreprise aux plus de 50 ans et le manque à gagner étant à la charge de l’Etat.
  • Aide spécifique de 15 000€ pour l’embauche en CDI d’un senior de plus de 50 ans inscrit à Pôle Emploi et suppression totale des charges pour les entreprises qui embaucheraient un senior .
  • Obligation de compter des seniors dans l’entreprise en fixant le taux de 5% de personnes de plus de 50 ans dans l’effectif. Cette mesure existe pour les handicapés et à situation d’urgence, réponse spécifique.

Il est urgent que lors de la prochaine campagne électorale, tous les candidats nous présentent leurs propositions afin de lutter contre le fléau du chômage des seniors.