Notre pays compte 874% de chômeurs seniors supplémentaires ! Oui vous avez bien lu, c’est l’augmentation hallucinante des chômeurs de plus de 60 ans en 5 ans! Personne n’en parle, c’est un sujet tabou.  1 457 720 c’est le nombre des chômeurs seniors. Plus de la moitié des nouveaux chômeurs ont plus de 50 ans et ils représentent 1/4 des inscrits à Pole Emploi ! Pourquoi ce boom et quelles sont les solutions face à cette situation dramatique ?

Depuis 2012, une armée invisible et qui se tait, s’inscrit en masse au chômage. Ce sont les seniors, l’autre nom pour les plus de 50 ans, victimes de la crise. Mais aussi des nouvelles mesures qui ont mis fin au régime des pré-retraites et de la dispense de recherche d’emploi. Avec le relèvement de l’âge de la retraite à 62 ans, les seniors sont confrontés à une nouvelle situation que les experts nomment: période d’inactivité. Il faut savoir que la durée moyenne du chômage est pour les seniors de 459 jours, soit près d’un an et demi, contre 158 jours pour les moins de 25 ans !

Il y a donc un problème majeur et spécifique concernant le chômage des seniors et ce ne sont pas les fameux contrats de génération qui vont changer la donne. Seulement 20 000 contrats ont été signés alors que l’objectif était de 75 000 !

Et ce ne sont pas les quelques  mesures prises par le gouvernement qui vont améliorer les choses :

Réduction des incitations au départ à la retraite,

-Le délai de carence avant de toucher une indemnisation suite aux ruptures conventionnelles passe de trois à six mois.

-Pour bénéficier de la retraite à taux plein, la borne d’âge a été reculée de 61 à 62 ans.

Pourtant des mesures existent face à ce scandale, dont personne ne parle et nous proposons trois mesures chocs afin de lutter contre ce fléau:

Baisser le salaire payé par l’entreprise aux plus de 50 ans et le manque à gagner étant à la charge de l’Etat.

Aide spécifique de 15 000€ pour l’embauche en CDI d’un senior de plus de 50 ans inscrit à Pôle Emploi et suppression totale des charges pour les entreprises qui embaucheraient un senior .

Obligation de compter des seniors dans l’entreprise en fixant le taux de 5% de personnes de plus de 50 ans dans l’effectif. Cette mesure existe pour les handicapés et à situation d’urgence, réponse spécifique.

 Notre pays ne peut tolérer cette situation. Alors fini les bricolages, sinon la désespérance l’emportera et une génération sera sacrifiée !

Non au gâchis du chômage des seniors ! Mobilisons nous !