Senior Couple Walking In ParkCette phrase choc, voici ce que l’on peut lire dans le rapport du COR (conseil d’orientation des retraites) qui paraîtra demain ! Ce document fait peur car le fameux équilibre financier du système de retraites sera atteint en …2030 ! Et encore il faudrait que le chômage se stabilise à 4,5% et que le croissance atteigne 1,5% par an ! En résumé les retraités doivent s’attendre à des lendemains qui déchantent car nous nous orientons dans tous les cas de figures, vers une dégradation du niveau de vie des retraités vis à vis du reste de la population ! Et tout cela à cause de l’indexation des retraites sur l’inflation qui creusera une différence de plus en plus grande entre les retraites et les salaires. En plus dans un autre rapport, le gel des retraites pour 2015 est acté. De sombres perspectives nous attendent : 

Le COR va présenter un rapport alarmant mais le rapport présenté hier sur les comptes de la Sécurité Sociale n’est pas non plus de meilleure augure :

En 2014, la branche vieillesse était en déficit de 1,2 milliard et le fonds de solidarité vieillesse présentait un solde négatif de 3,5 milliards ! Il est à noter que le déficit du fonds vieillesse a été augmenté de 232 millions d’euros à cause de la fameuse prime de 40€ pour toute retraite inférieure à 1200€.

Mais si l’on creuse un peu plus ce rapport officiel, et là personne ne l’a relevé, c’est qu’il acte pour 2015, la non-revalorisation des pensions de retraite ! Ainsi, page 99 de ce rapport nous pouvons lire :

“En application de la loi du 20 janvier 2014, la revalorisation de l’ensemble des pensions (hors minimum vieillesse et majoration pour tierce personne) intervient désormais au 1er octobre de chaque année sur la base de l’inflation publiée dans le rapport économique, social et financier (RESF) associé au projet de loi de finances. L’absence de revalorisation en 2014 résulte de l’hypothèse d’inflation de 0,5% retenue pour 2014, minorée de l’écart d’inflation (­0,5%) entre l’inflation réalisée en 2013 (0,7%) et la prévision qui avait été retenue en avril 2013 (1,2%). Il est à noter qu’en l’absence d’inflation, le gouvernement a décidé de verser une prime de 40 € aux retraités touchant une pension inférieure à 1200 €. Cette prime, prise en charge par le FSV, est exceptionnelle et n’entre pas dans le champ classique de la revalorisation des pensions vieillesse.
Enfin, les prévisions actuelles conduiraient à une absence de revalorisation au 1er octobre 2015. En effet, la prévision d’inflation pour 2015 est nulle et le gel initialement prévu lors de l’élaboration de la loi de financement rectificative pour la sécurité sociale de juillet 2014 conduit à ne pas retenir de correctif entre l’inflation prévisionnelle de 2014 et l’inflation définitive constatée. 

Quand on vous dit que les retraités ont du souci à se faire. Et là pas besoin d’attendre 2030, dès cette année, le pouvoir d’achat des retraités va décliner. Et ce, encore une fois, dans l’indifférence générale.