rireEt si les retraités, face aux mesures injustes qui les touchent, décidaient de faire la grèvePlus forts que les cheminots, plus nombreux que les grévistes de la CGT, ils pourraient enfin faire entendre leurs justes revendications et leur malaise! Utopie ? Une grève des achats, des gardes des petits-enfants, du bénévolat, du vote voilà bien des manières de se faire entendre. L’économie et la société française ne peuvent fonctionner sans les seniors et pourtant personne ne parle de leur poids fondamental dans notre pays. Alors chiche, on commence quand ?

Nous entendons trop souvent, les retraités sont des nantis, jamais un gouvernement ne toucherait à leurs privilèges. Mais de quoi parle-t-on au juste ? Des 622 000 retraités qui touchent le minimum vieillesse? De la retraite moyenne qui est de 1288€ par mois? Ce sont des montants de riches?

Et le gouvernement qui multiplie les décisions scandaleuse vis à vis des retraités: gel des retraites,fiscalisation de l’avantage familial pour ceux qui ont eu 3 enfants, cumul emploi-retraite rendu nettement moins intéressant, cotisation de 0,3% pour financer la dépendance. Ce ne sont pas des raisons de se faire entendre ? Certains bloquent le pays pour beaucoup moins que cela ! 

Nous ne parlons pas d’une grève face à une réforme des retraites non nous parlons d’une grève des retraités! Mais une grève intelligente! Illusoire, utopique et surtout irréalisable, diront les esprits chagrins et bien, nous répondons, comment les 15 millions de retraités français pourraient dignement se faire entendre? Loin de nous l’idée de bloquer le pays, empêcher la libre circulation, non il faut imaginer une grève pacifique mais une grève qui ferait du bruit. 

Car, nous avons les moyens de nous faire entendre :

– Savez vous que les seniors représentent 43% des dépenses de restaurant, 49% de communication, 57% des loisirs, 45% des dépenses d’habillement et 72% des achats de voitures dont le prix dépasse les 30 000€ ? Imaginez un peu, si les retraités faisaient la grève des achats, l’économie française déjà moribonde ne s’en remettrait pas ! 

– 11% des grands-parents gardent leurs petits-enfants tous les jours ce qui correspond à une économie de nounou de près de 32 millions d’euros chaque jour pour les familles soit près de 8 milliards d’euros par an ! Imaginez si les grands-parents ne gardaient plus leurs petits, la vie quotidienne serait impossible ! 

– 38% des retraités sont bénévoles dans une association soit près de 6 millions de seniors qui font tourner le secteur associatif. Et comme ce secteur totalise un budget de 70 milliards d’euros, on pourrait arriver à une perte de plus de 26 milliards ! Imaginez si les retraités faisaient la grève du bénévolat, toutes les associations fermeraient ! 

-Chaque année, les retraités donnent à leurs enfants ou leurs petits enfants, la somme faramineuse de 32 milliards d’euros ! Imaginez comment payer le loyer, l’essence, les vacances et la fac pour certains si les seniors ne donnaient plus ce petit coup de pouce ! 

-Croyez vous que le suffrage universel aurait une réelle légitimité si les retraités s’abstenaient de voter? Déjà que l’abstention explose, il faudrait encore enlever 18% de l’électorat et 31% des suffrages exprimés ! Imaginez quelle représentativité auraient les futurs élus ! 

Les retraités sont incontournables mais personne ne les écoute. Et si enfin, on se faisait entendre mais de façon pertinente ?

La grève des retraités: une idée du futur !