Selon le calendrier Maya, la fin du monde approche à grands pas : l’apocalypse surviendra le 21 Décembre 2012 à 15h23 ! Mais que va-t-il se passer et pourquoi ? Supercherie ou réalité ? 

Cyclones, météorites, ouragans, chute d’astéroïdes : la liste des dangers qui nous menacent est longue mais rassurez-vous le mythe du 21/12/2012 est en train de faire long feu. Pourquoi alors que tant de personnes dans tous les coins de la planète commencent à préparer “the end of the world” .

La réponse est très simple : la date fatidique est tirée du calendrier Maya qui soit disant s’arrête brusquement ce jour-ci ! Et bien pas de chance pour les chamans, les gourous ou les profiteurs en tous genres, une équipe d’archéologue a découvert l’année dernière des dates largement postérieures à 2012 !

En fait cette date 2012 provient de l’écrivain à succès américain José Arguëlles qui avait écrit en 1987 un livre soit disant d’anticipation sur la fin du monde basée sur les prophéties des Mayas. Sur le moment, personne n’y avait prêté attention mais depuis deux ans, le mythe de la fin du monde a refait surface, propagé allègrement à des fins souvent mercantiles sur la toile !

Déjà et vous devez vous en souvenir, Nostradamus avait annoncé la fin du monde ou du moins, comme ce sont des  interprétations de quatrains, des dangers terribles qui menaçaient notre planète. En 1980, selon quelques historiens, les prophéties de Nostradamus avaient prédit non seulement l’élection de François Mitterrand mais aussi une nouvelle guerre mondiale contre l’URSS ! Plus près de nous 1999 devait être l’année fatidique car une célèbre astrologue avait à partir du quatrain suivant soit l’invasion des petits hommes gris, soit une guerre bactériologique :

“L’an mille neuf cent nonate neuf sept mois,

Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur,

Ressusciter le grand Roy d’Augoulmois

Avant après Mars régner par bonheur. ”

Enfin, il ne s’était rien passé de particulier et espérons que dans quelques jours  nous nous préparerons à fêter Noel en famille plutôt que de réparer les dégâts causés par la météorite du 21 Décembre 2012 !

Il faut se souvenir de cette magnifique phrase de Martin Luther ” Si l’on m’apprenait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier”