Selon Schopenhauer”Le destin mêle les cartes et nous jouons”. L‘homme le plus vieux du monde, Alexander Imich, a 111 ans est mort hier. Il a mené une  vie hors du commun: persécuté car il était juif, il a connu le goulag en Pologne, avant d’émigrer aux USA pour publier un essai sur le paranormal à l’âge de 92 ans! Né en 1903, ce grand-père prodigieux n’a rien perdu de son humour car il explique sa longévité d’une façon très simple “et bien, je ne suis tout simplement pas mort plus tôt”. Découvrons une vie qui retrace toute l’histoire du XXème siècle :

Depuis la mort à 112 ans d’un Italien la semaine dernière, Alexander Imich est l’homme le plus âgé encore en vie. Toutes les télés et les journaux ont voulu connaitre le phénomène et quand on l’interroge sur son record, il répond “Ce n’est tout de même pas comme si j’avais gagné le prix Nobel!” Il faut reconnaître que les hommes ont une espérance de vie bien moins importante que les femmes car s’il est l’homme le plus âgé, 66 femmes dans le monde sont plus vieilles que lui !

Mais revenons à cet homme qui est un manuel d’histoire à lui tout seul: Il est né en 1903 dans une famille juive aisée de Pologne d’un père travaillant dans les débuts de l’aéronautique. Passionné de chimie, Alexander est devenu professeur en 1925 mais le régime nazi l’ a fait fuir en 1939 dans le nord de la Pologne pour éviter l’Holocauste. Manque de chance, ce sont les soviétiques qui l’ont enrôlé et conduit de force au goulag en  Ouzbékistan.

En 1951, il fuit vers la patrie de la liberté de l’époque, les USA où il s’installe à New-York. Là il enchaîne les petits boulots avant de se découvrir une passion: le paranormal. D’ailleurs, il publie un ouvrage de référence sur cette discipline au bel âge de 92 ans!

Et c’est vrai que sa vie n’est pas vraiment normale ! Évoquant ses secrets de longévité, il cite le sport mais pas beaucoup, les glaces, le whisky et quelques cigarettes par jour. Bref, pour lui rien d’extraordinaire, des choses normales pour un destin hors-normes!

?t=54s