En ce moment, le temps change et les rhumes sont nombreux. Sacha Guitry prenait souvent ses rhumes en grippe. Des millions de personnes ont chaque année, le nez qui coule. Mais des scientifiques japonais ont trouvé la parade : le houblon, le principal actif de la bière ! Et en plus elle rendrait heureux en apportant de la dopamine au cerveau !

Naturellement, l’abus d’alcool est dangereux mais rien n’est plus désagréable qu’un rhume ! La bière est composée d’orge, d’eau, de levure et enfin d‘houblon. C’est ce dernier élément que les scientifiques de Wakayama ont mis en exergue pour combattre le rhume et plus précisément le rhume des foins. Depuis l’Antiquité le humulus lupunus, le principal actif du houblon permet de guérir la toux, les insomnies ou les rhumes.

Le houblon contient du flavonol en grande quantité et les personnes qui ont ingurgité de la bière, grâce à ce flavonoïde, ont vu des réductions aux allergies de l’ordre de 40%. Le houblon combat efficacement le virus syncitial et au bout de 4 jours les désagréments du rhume s’estompe. Seulement, il y a un hic: il faut boire près d’un litre de bière pour que le virus disparaisse mais la quantité absorbée est trop importante au regard des effets escomptés !

Une solution s’impose: prenez votre mal en patience, et au bout de 7 jours le rhume grâce à de bons jus d’orange, ne sera qu’un lointain souvenir !

Une autre étude du journal américain de Neuropsychologie de l’Université de l’Indiana démontrerait que la consommation d’une seule gorgée de bière nous donnerait des ailes et nous rendrait plus heureux ! En effet, la bière apporterait de la dopamine, un neurotransmetteur qui aide le cerveau à transmettre des informations à tout le corps. Vous savez quand vous écoutez de la musique et que vos poils se dressent, et bien c’est à cause de la dopamine. L’expression avoir les poils vient de là ! La dopamine accélère aussi le rythme cardiaque.

Notre cerveau aime la bière ou plutôt son gout et la bière soigne les petits rhumes alors mais souvenez vous qu’une seule gorgée de bière suffit et qu’il n’est pas la peine d’en boire des tonneaux car c’est d’un autre mal, à la tête celui-là, que vous souffrirez !