Énorme frayeur pour un couple de retraités de Chartres! Un monsieur de 73 ans sous assistance respiratoire, avec une bonbonne d’oxygène était tranquillement assis dans un bus avec son épouse quand un individu les a menacés. Soit disant le pauvre retraité aurait regardé l’homme de travers. Alors les insultes ont fusé “Arrête de me regarder comme ça! Je suis un terroriste, je vais vous fracasser. Allah Akbar!” Le couple de retraités est sous le choc, complètement déboussolés. Des jours après, le monsieur est encore en pleurs et n’arrive pas à se remettre de cette terreur ! Le sinistre individu a été condamné à 5 mois de prison ferme. C’est peu non? 

Une victime est toujours une victime et quel que soit son âge, seulement les seniors sont la cible privilégiée des délinquants. On se remet moins bien d’une agression à 70 ans qu’à 20 ans ! Il y a une spécificité du traumatisme de la trace indélébile laissée par les agresseurs. La peur des représailles est beaucoup plus présente chez les retraités, et beaucoup d’entre eux refusent même de porter plainte. Le fait de se déplacer au commissariat est souvent une difficulté supplémentaire, la mobilité n’est pas toujours évidente à partir d’un certain âge. Dans notre pays il faut savoir qu’aucune enquête nationale n’a jamais été menée sur la sécurité des seniors et il fallu attendre mai 2015 pour enfin avoir certains chiffres. Depuis plus rien ! Comme si cette tranche d’âge n’intéressait pas les policiers ! La connaissance des victimes âgées est encore balbutiante et pour arriver à enfin connaître les chiffres de la délinquance envers les retraités nous avons du nous plonger dans un rapport parlementaire du député Courtial. Et les chiffres bien cachés sont éloquents !