Aux urnes, retraités, formez vos bataillons, marchons, marchons ! Voilà le mot d’ordre du parti des retraités pour les élections législatives. Aux urnes retraités se veut le parti de tous les retraités et nous espérons bien bousculer la donne aux élections législatives de 2017. Il faut présenter un candidat dans les 577 circonscriptions de France pour espérer disposer de représentants à l’Assemblée Nationale. Un seul mot d’ordre pour ces législatives: pour des retraités dignes. Relayez cet appel, faites le circuler par mail, sur les réseaux sociaux, dans la presse locale parmi vos amis, vos proches, vos relations, oui si vous vous mobilisez, si les 16 millions de retraités prennent enfin leur destin en main alors l’avenir nous appartient ! Participez à une majorité de projet, déposez votre candidature pour représenter Le Parti des Retraités aux élections législatives. Nous avons besoin de vous ! 
Les documents suivants seront nécessaires au dépôt de candidature envoyé à contact@seniorenforme.fr :
– CV, lettre de motivation, photocopie d’une pièce d’identité, photo d’identité

Il faut savoir que la situation des retraités dans notre pays n’est pas du tout enviable, mais de cela personne n’en parle :

  • 1,243 million. C’est le nombre de retraités vivant sous le seuil de pauvreté en France, selon l’Insee, soit près d’un retraité sur dix.
  • 560 000 retraités continuent à travailler car beaucoup n’ont pas les moyens de vivre dignement avec leur seule pension.
  • Un retraité homme touche en moyenne 1654€ et une femme 951€, c’est Byzance ?
  • 1 million de retraités français vivent à l’étranger car les conditions de retraite sont meilleures ailleurs. C’est bon pour notre pays ?
  • Une maison de retraite coûte en moyenne 1756€ et le pension moyenne est de 1288€, c’est cela la justice sociale ?

D’autre part il faut savoir que les aides financières des retraités à leurs familles représenteraient un peu plus de 1,1 % du PIB selon une étude de l’Insee. Baisser le pouvoir d’achat des retraités c’est de facto diminuer les ressources des enfants et des petits-enfants!

Nous ne voulons absolument pas faire de politique de façon politicienne en favorisant les arrangements et les “combinazione”, mais nous voulons nous battre sur le plan économique, social mais aussi sociétal. Les partis politiques quels qu’ils soient se moquent des retraités et ne recherchent leurs voix que lorsque les élections approchent. Comme les retraités manifestent peu et ont du mal à se faire entendre, personne ne les prend au sérieux.

Les retraités ne sont ni des dangereux casseurs, ni des privilégiés et arrêtons de dire que leur situation est enviable car ils n’ont plus de crédit immobilier à payer ou d’enfants à charge. Ce discours est dangereux car à opposer les générations, le vivre ensemble disparaît. Montrons tout ce que font les retraités dans la vie de la cité et mobilisons nous ensemble.
Avec la création d’un Mouvement des Retraités la donne pourrait changer ! Alors aidez nous, proposez nous vos idées, racontez nous vos problèmes et faisons en sorte de défendre de façon intelligente, sans parti pris sans œillères les droits des retraités français !

Car nous avons nous aussi, et plus que certains autres, besoin de nous défendre. On peut se sortir des difficultés quand on a 30 ans mais à 85 ans, comment faire? Reprendre un travail ? Jouer au loto ?

Nous sommes en effet trop souvent considérés comme une “variable d’ajustement” par les décideurs. On a crée une taxe appelée “contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie” spécialement pour les retraités, on a instauré la fiscalisation de la majoration de pension de 10% attribuée aux personnes ayant eu ou élevé 3 enfants et aussi la suppression de la demi-part fiscale des veuves. Vous voulez d’autres exemples: nos retraites sont bloquées depuis trop longtemps. Nos impôts augmentent. Le chômage frappe davantage les seniors depuis que l’âge de la retraite a été porté à 62 ans. Qui va nous embaucher à cet âge?

C’est souvent à nous que l’on veut faire supporter en priorité les sacrifices, et cela pour la plus mauvaise des raisons: on pense que nous accepterons tout sans protester.

Les retraités? Des moutons dociles. Inacceptable!

Il faut au contraire que nous nous fassions entendre et que notre point de vue et nos intérêts soient pris en compte par les politiques. Et le plus sûr pour y parvenir, c’est d’accéder nous-mêmes à des postes de responsabilité où nous pourrons peser sur les décisions.
D’où l’idée que proposent certains retraités/seniors: créer une force indépendante capable de faire pression sur les grands partis qui nous considèrent comme une catégorie négligeable.

But de l’opération:  présenter nous-mêmes 577 candidats aux élections législatives.

Ne sous-estimons pas notre force: 29% des électeurs, sont des seniors. Et nous votons beaucoup plus que les catégories plus jeunes, 13% en moyenne. Arrêtons ces dénigrements liés à l’âge. Car si nous savons nous organiser, qui prendra le risque de nous ignorer? Les seniors ont du mal à s’engager en politique car trop souvent on entend le refrain “mais il ou elle est trop vieux pour être élu”. Oui nous avons beaucoup de politiciens élus depuis longtemps, et ce sont souvent des seniors. Pour ces législatives, nous voulons présenter des NOUVEAUX candidats retraités et non pas des anciens qui s’accrochent à leurs mandats et qui n’ont pas fait grand chose pour les retraités!

Faisons le pari de nous faire entendre dès maintenant avant de voir comme en Grèce ou en Espagne, les retraites baisser drastiquement. Il n’est pas trop tard, c’est le moment !

Il est difficile de présenter un candidat aux présidentielles mais ne nous dites pas qu’il n’est pas possible de trouver 577 candidats retraités pour nous représenter dans chaque circonscription ! Si vous voulez être candidat, contactez nous et nous vous soutiendrons.

Le premier mot d’ordre du nouveau Mouvement des retraités pourrait être: pour une véritable et complète revalorisation des retraites le 1er octobre 2017!

Mais nous devons aussi soutenir des mesures simples et de bon sens :

  • Non diminution des retraites durant le quinquennat et augmentation dans les mêmes proportions que les salaires et non pas en fonction de l’inflation.
  • Revalorisation du minimum vieillesse pour atteindre 1000€ à la fin du quinquennat. 
  • Baisse de la CSG pour tous les retraités.
  • Fin de la taxe appelée “contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie”
  • Suppression de la  fiscalisation de la majoration de pension de 10% attribuée aux personnes ayant eu ou élevé 3 enfants.
  • La 1/2 part fiscale doit être rétablie pour les veuves.
  • Mise en place comme en Espagne  des vacances payées en partie par l’Etat afin de redonner du pouvoir d’achat aux retraités mais aussi de pérenniser des emplois saisonniers.
  • Gratuité des transports publics pour les personnes de plus de 70 ans.
  • Création de pôles de l’économie liés au vieillissement afin de créer des emplois dans ces domaines utiles.
  • Mise à disposition d’une tablette pour les personnes de plus de 75 ans avec forfait internet gratuit.
  • Exonération totale des droits de succession pour une succession de moins de 300 000€. 
  • Aggravation des délits pour discrimination liée à l’âge.
  • Encadrement des tarifs des maisons de retraite. 

En Italie, en Slovénie, en Croatie, en Israël, en Norvège, en Ecosse, en Russie, en Serbie, déjà des partis de retraités existent alors pourquoi pas en France ?

Si nous ne nous prenons pas en main personne ne le fera. Oui, aux urnes, retraités ! Relayez cet appel, faites le circuler par mail, sur les réseaux sociaux, dans la presse locale parmi vos amis, vos proches, vos relations, oui si vous vous mobilisez, si les 16 millions de retraités se bougent enfin l’avenir nous appartient !

Allez sur notre page Facebook et faites nous connaître: https://www.facebook.com/partidesretaites/