Hier une manifestation a tourné à l’affrontement entre des retraités et la police dans les rues d’Athènes. Les retraités grecs protestaient contre la diminution de leurs pensions de 30% mais aussi du passage de l’âge légal de la retraite de 53 à 67 ans. Le gouvernement s’est excusé d’avoir utilisé des grenades lacrymogènes et des bombes au poivre face à des retraités dont certains se déplaçaient à l’aide de cannes! Une question se pose : les retraités français connaîtront-ils un jour le même sort?