Un peu d’humour pour commencer l’été: Mon mari m’a dit qu’il voulait passer ses vacances dans un endroit où il n’était jamais allé. J’ai répondu: Et pourquoi pas la cuisine? “L’école de la vie n’a point de vacances” dit le proverbe et pourtant dans quelques jours le rush estival va commencer! Etes vous un juillettiste ou un aoûtien? Nous vous proposons de faire un petit cours d’histoire sur ces fameuses grandes vacances : vous souvenez vous de l’école le jeudi et de la rentrée qui se déroulait le 15 septembre ?

La vacance des grandes valeurs n’enlève rien à la valeur des grandes vacances” et l’histoire a fait sienne cette maxime :

Déjà le pape Grégoire III accordait des vacances pour les travaux agricoles en 732. Ces vacances, qui ne devaient pas excéder un mois, portaient le nom bien significatif  de « vendanges ».

En 1800, les seules vacances  accordées commençaient le 5 août, pour se terminer le 20 septembre ! Et là aucun professeur, ni aucun élève se plaignaient ! Il faut dire que ce n’était pas encore l’école pour tous !

En 1939 les vacances duraient du 15 juillet au 30 septembre. Dès 1960, la rentrée est avancée au 16 septembre et le début des grandes vacances est fixé au 28 juin. Les professionnels du tourisme s’étaient plaint des congés et comme il ne fallait pas mécontenter ce secteur qui était l’une des bases de l’essor économique.

En 1981 « les grandes vacances » devenues « les vacances d’été » vont être amoindries (2 semaines de moins) et le projet ministériel c’est de les raccourcir encore de deux semaines ! Donc en 40 ans, les grandes vacances n’ont plus de grandes que le nom car un moins en moins ce n’est pas rien ! 

Mais il faut aussi retenir quelques dates importantes qui montrent bien que le phénomène des vacances a évolué fortement au siècle dernier, le fameux siècle des loisirs et les politiques ont accompagné ces changements de société :

  • 1936,  les premiers congés payés duraient  2 semaines, introduits par le gouvernement du Front populaire,
  • 1956,  3e semaine de congés payés,
  • 1969  4è semaine de congés ,
  • Enfin en 1981, François Mitterrand mettait en place la cinquième semaine de congés.

Pour terminer en chanson, fredonnons ensemble cette magnifique chanson de Charles Trenet :