Je déteste faire le ménage. Vous faites le lit, la vaisselle et six mois après, tout est à recommencer” cette phrase de Joan Rivers montre bien le peu d’empressement et d’envie que nous avons tous pour les tâches ménagères. Pourtant nous consacrons chaque jour 3h52 aux tâches domestiques si vous êtes une femme et 2h24 si vous êtes un homme. Ce qui est passionnant et nouveau, si vous lisez le  British Journal of Sport Medicine, c’est de savoir que si vous faites le ménage pendant 20 minutes une fois par semaine avec énergie, et bien vous avez 20% moins de risques d’être stressés ou bien anxieux ! Regardons de plus près ce qui se passe quand vous faites la poussière sous le tapis

Si vous faites du sport régulièrement, vous augmentez de 35% les chances de ne pas être stressé, et si vous faites le ménage, mais à fond uniquement, vous réduisez les risques d’anxiété de 21% ! Pourquoi? Tout simplement, les médecins expliquent qu’une maison bien tenue a des effets très positifs sur le moral. En même temps que vous nettoyez le parquet, vous nettoyez aussi votre esprit ! 

Ranger les bibelots, les épousseter vous permet de développer vos facultés de concentration et de mémorisation car vous vous rappelez uniquement des bons souvenirs :où avez vous acheté cet objet? Qui vous l’a offert ?

En outre, une maison mal tenue peut vous renvoyer à une image très négative de soi: si vous tenez votre intérieur en désordre, votre vie le sera aussi !

Enfin, les médecins se sont aussi aperçus, qu’une activité domestique quotidienne et soutenue diminuait les risques de maladies cardio-vasculaires de 14% ! 

Alors qu’attendez vous pour prendre votre balai ?