Blog senior-les loisirs des seniorsNon le titre de l’article n’est pas une blague ! Ce sont les résultats d’une étude très sérieuse de la prestigieuse université d’Oxford parue dans le Journals of Gerontology. Après 50 ans, faire l’amour une fois par semaine permet de lutter contre les pertes de mémoire. Chez les retraités, avoir des rapports sexuels fréquents et réguliers permet de freiner le déclin cognitif. Alors au lieu de manger des Omega 3, de boire du campagne, ou de faire des soduku, vous savez ce qu’il vous reste à faire ! 

Cette étude intéressante et sérieuse s’est basée sur soixante-treize participants (28 hommes et 45 femmes) âgés de 50 à 83 ans. Un questionnaire a fait le lien entre le nombre de rapports sexuels et leur capacité à répondre à des tests portant sur la mémoire. Les chercheurs sont arrivés à la conclusion suivante: plus les seniors faisaient l’amour, mieux ils s’exprimaient et ils avaient aussi une meilleure représentation dans l’espace. 

Selon les médecins anglais “une augmentation de la fréquence de l’activité sexuelle correspond à  l’amélioration des performances intellectuelles“. Faire l’amour engendre la croissance de la dopamine et de l’ocytocine qui sont bénéfiques pour le cerveau et permettent de lutter contre la maladie d’Alzheimer. 

Voilà la nouveau slogan des soixante huitards “Si vous voulez garder toute votre tête, faites l’amour