La hausse de la CSG inquiète fortement les retraités. C’est sûrement pour cette raison que Monsieur le Premier Ministre a tenté de rassurer. A la question du JDD hier ” Ferez-vous un geste pour les retraités, qui s’en inquiètent?” M.Philippe a répondu “Arrêtons de faire peur aux Français: une large partie des retraités n’est pas concernée par cette mesure.” Malheureusement ce n’est pas très clair et précis. Pour l’instant 60 % de retraités qui paient une CSG à taux plein, c’est-à-dire ceux dont le revenu annuel est supérieur à 14.375 euros sont concernés soit 1197€ par mois, ce qui fait que 9 millions de retraités risquent d’être touchés par cette hausse ! On est donc loin d’une “large partie” des retraités qui n’est pas concernée par la hausse de la CSG !

Gérard Darmanin, le  ministre de l’Action et des Comptes publics a lui aussi essayé de ne pas effrayer les retraités en déclarant “Les retraités sont protégés puisque le Président de la république l’a souhaité. M.Darmanin sera “le ministre qui  protégera  les retraités”

Mais pour l’instant, ces déclarations ne sont pas précises et assez floues. Va-t-on encore nous parler des “petits” retraités. Mais à partir de quel revenu est on un “petit” retraité ou un retraité “modeste” ? 

Maintenant il va falloir rapidement préciser à partir de combien et qui est véritablement concerné par cette hausse effective de la CSG effective à partir de janvier 2018. 

Car nous le rappelons la hausse de la CSG devrait s’appliquer à partir de 1197€ de revenus mensuels. Avec 1200€ de retraite, quoi qu’en disent nos dirigeants, on est de fait un retraité modeste ! 

Nous ne voulons pas faire peur, selon les dires du Premier Ministre, mais nous voulons alerter et faire prendre conscience aux retraités des risques de baisse de leur pouvoir d’achat. Si le projet reste en l’état: Avec 1200€ de retraite, vous allez payer 245€ de CSG en plus par an, avec 1500€ ce sera 306€, pour 1700€ 346€ supplémentaires et pour 2000€ le montant à payer en plus sera de 408€. Ce n’est pas une paille !

Si la hausse de la CSG se précise et si le gouvernement ne modifie pas son projet, alors 60% des retraités vont subir une augmentation des impôts sans contrepartie de baisse de charge car ils ne sont plus salariés.

Cependant, lors de cette même interview, le Premier Ministre précise ” je sais combien le Président est attentif aux inquiétudes formulées par les Français” 

Alors battons nous, mobilisons nous pour faire entendre nos inquiétudes concernant la hausse de la CSG pour les retraités. C’est pour cette raison que nous avons déjà lancé une pétition qui rencontre un franc succès.

Si les 9 millions de retraités concernés par cette hausse se mobilisaient fortement et pleinement, c’est évident que cette mesure injuste ne passera pas.

Mais alors comment nous faire entendre ?