“Un jour, nous regarderons le XXe siècle et nous nous demanderons pourquoi nous possédions autant de choses” disait l’économiste Bryan Walsh dans le grand journal TIME Magazine. L’économie collaborative ou du partage va révolutionner durablement notre façon de consommer, et elle fait partie des 10 idées qui vont changer le monde dans les dix ans qui viennent !

La consommation du partage relève d’une démarche simple : pourquoi posséder des choses qui ne vont pas toujours nous servir, pourquoi ne pas mettre de l’écologie dans notre manière de consommer, pourquoi ne pas tenir compte de la crise dans nos intentions d’achat ?

Ainsi, si nous prenons l’exemple d’une voiture. Nous pouvons soit l’acheter de manière classique mais nous pouvons aussi la louer uniquement lorsque nous en avons besoin ou alors faire du co-voiturage…

L’économie du partage a besoin d’internet pour exister, pour mettre l’offre et la demande en relation. Et les possibles sont infinis :  le prêt, le don, le troc ou l’échange de biens, de temps ou de compétences entre particuliers. Pourquoi ne pas louer votre camping-car lorsque vous ne l’utilisez pas ? Pourquoi ne pas prêter votre place de parking quand vous n’êtes pas là ? Pourquoi ne pas louer vos bijoux pour un soir ? Pourquoi ne pas échanger des bons petits plats avec des gens au départ inconnus mais qui deviendront peut-être des amis ? Pourquoi ne pas cultiver en commun votre jardin et distribuer la récolte ?

L’économie du partage est plutôt l’apanage des “bobos ” ces bourgeois bohèmes mais pourquoi les “boomers” n’en profiteraient-ils pas ?

Cependant, ils ont besoin de se rassurer, par exemple pour un prêt de voiture, il vaut mieux que le courant passe et qu’une confiance s’instaure. C’est pourquoi il semble urgent de créer la communauté des seniors partageurs. A qui un senior peut-il faire confiance de prime abord, sinon un senior comme lui ! Et si en plus il habite près de chez lui alors l’économie du partage peut commencer !

Confiance, proximité, écologie, économie sont les maîtres mots !

Les seniors sont toujours des précurseurs, ils savent que l’économie du partage va révolutionner notre manière d’être, d’acheter, de consommer alors il ne faut surtout pas que nous passions à côté ! Nous sommes les rois du net, nous formons les seniors 2.0 maintenant, allons plus loin, osons, n’ayons pas peur d’être des seniors partageurs !