Le Yéti ou si vous préférez l’abominable homme des neiges est une réalité.  Des chercheurs américains ont mis à jour son ADN il y a trois jours ! On l’a aperçu, pour la première fois, en 1905 ou plutôt des empreintes qui évoquent un être humain mais d’une taille monstrueuse. Mais qui est exactement ce primate à poil blanc ?

Pourquoi nous vous parlons du Yéti aujourd’hui ? Ce n’est pas pour vous faire peur, ni pour vous traumatiser pendant les fêtes de Noel, ni même de vous raconter les aventures de Tintin au Tibet ! La science vient de faire un grand pas ces derniers jours qui tendrait à prouver l’existence d’un abominable homme des neiges:

Son nom tibétain vient du mélange des mots rocheux et ours, on peut donc traduire par l’ours des roches ! Et le Yéti est vieux de 15000 ans, les scientifiques de l’université du Texas ont mis à jour des échantillons de son organisme. En plus, il se serait accouplé avec des hommes et des femmes du Tibet, pour donner vie à des êtres bizarres et inconnus qui pulluleraient dans les contrées lointaines inaccessibles de l’Himalaya.

En 1921, lors d’une expédition au Lhakpa des traces d’un homme ont été mises à jour alors que personne ne s’était aventuré dans ces contrées inconnues par l’homme ! Ses traces étaient immenses, c’est comme si un homme chaussait du 64 !

En 1925, les premières photos du Yéti ont été prises mais le blizzard empêchait de les authentifier. De multiples traces ont été découvertes de différentes largeurs mais il y avait une seule constante dans ces preuves : le pied était composé d’un gros orteil et de trois autres ! Le Yéti a donc 4 doigts de pied !

De multiples expéditions ont été mises sur pied afin de capturer l’abominable homme des neiges mais aucune n’a pu prouver sa présence certaine. La forme des empreintes ne pouvaient être celles d’un cerf, d’un loup ou d’un homme. Elles provenaient d’une espèce inconnue.

La dernière expédition à la recherche du Yéti date de 1991 et les empreintes retrouvées sont les mêmes que celles mises à jour en 1921! Alors la question se pose: y-a-il un seul ou plusieurs yétis ?

Si l’on résume et met en relation les découvertes scientifiques, les empreintes relevées et les visions lointaines du Yéti, on peut dire qu’il ressemble par son corps à un singe velu, qu’il a un visage humain, et qu’il mesure 3,5 mètres ! 

Ce serait le descendant du grand singe chinois, le gigantopithèque qui aurait migré vers les contrées de l’Himalaya ! Mais son cousin se serait lui dirigé vers l’Amérique donnant ainsi naissance au Big Foot, qu’il ne faut donc surtout pas confondre avec le Yéti!

Actuellement, plus de 300 Yétis habiteraient dans les régions difficiles et pentues de l’Himalaya mais le mystère reste entier !