Comme l’a écrit Hervé Bazin “Les champignons ressemblent aux péchés : pour les déguster, il faut prendre des risques”. Les champignons poussent dans les endroits humides. C’est pourquoi ils ont la forme d’un parapluie !

Déjà les Pharaons appréciaient particulièrement les champignons, ils étaient si rares que le peuple Égyptien n’avait pas droit de les récolter. Les Romains les incorporaient à leurs différentes préparations culinaires. Mais, en France, c’est sous Louis XIV, que le célèbre tubercule a fait son entrée dans les potagers. Mais c’est Napoléon qui décida de les cultiver en nombre.  Les champignons de Paris étaient cultivés dans les catacombes.

Aujourd’hui, notre pays produit près de 5 mille tonnes de champignons et en importent chaque année 20 tonnes, principalement de Chine.

Notre pays possède 3000 espèces différentes de champignons mais seulement 25 sont comestibles.

En ce moment, nous sommes dans la période propice pour récolter des champignons mais attention il y a de nombreuses précautions à prendre :

-ne jamais ramasser un champignon si vous hésitez. Certains champignons vénéneux ressemblent beaucoup à des champignons comestibles et la différence est minime alors dans le doute, abstenez vous !

-ne mangez jamais un champignon avant de l’avoir montré à un spécialiste et notamment votre pharmacien.

-lavez vous les mains après votre petite récolte.

-sachez qu’un champignon ne se consomme jamais cru, il doit toujours être cuit.

En effet, chaque année, plus de 2000 personnes en France sont victimes d’intoxication alimentaire provoquée par les champignons, alors méfiance.

Si vous êtes sur de la provenance, n’hésitez pas et dégustez votre cueillette. Voilà une recette simple, qui va surement vous combler :

La soupe de mamie aux champignons :

-Mélangez dans une cocotte vos champignons avec un peu d’huile d’olive, de l’échalote et un oignon coupé fin. Faites cuire 5 minutes, puis ajoutez le bouillon cube magique et de l’eau. Faites bouillir puis laissez mijoter douze minutes. Passez le tout au mixer en ajoutant de la crème pour donner de l’onctuosité et finaliser votre velouté. Salez, poivrez et bon appétit !