Sacha Guitry disait “Il y a deux choses inadmissibles sur la terre : la mort  et les impôts. Mais j’aurais dû citer en premier les impôts”. A partir du 1 avril , et ce n’est pas une blague, 7,5 millions de retraités vont devoir s’acquitter d’une taxe supplémentaire de 0,3% ! Il n’est pas étonnant que 64% des seniors pensent que la crise va duer au moins jusqu’en 2015 !A partir du 1 avril 2013, pour financer la Sécurité Sociale, une taxe supplémentaire a été crée  qui porte un joli nom : la Casa ( ce qui veut dire contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie) les retraités imposables vont devoir payer d’une taxe de 0.3% sur les pensions. Ceux qui ne payent pas la CSG seront exonérés de ce prélèvement. Cela correspond en moyenne à 5€ par mois pour une pension moyenne, ce qui fait une baisse de pouvoir d’achat annuelle de 60€. 

Indubitablement, cette nouvelle taxe ne peut nous réjouir mais le problème de la dépendance est bien là. Juste quelques chiffres qui donnent le tournis :

Bref rappel, l’espérance de vie des français va augmenter de 5 ans en 40 ans. 

-Les seniors représentent 1/4 de la population aujourd’hui, en 2050, ils seront 43%, et les plus de 75 ans 16% !

-Savez vous qu’une personne de 70 ans consomme, au niveau médical tout confondu, 4 fois plus qu’une personne de 20 ans ?

-Une personne consomme toujours au niveau médical  en moyenne 2650€ par an et une personne dans sa dernière année de vie plus de 20 000€ !

-Des économistes très sérieux pensent que la dette publique, en raison du vieillissement de la population, pourrait atteindre 230% du PIB alors que nous en sommes à 91%en 2012 !

Ces estimations font peur indubitablement !

Sinon les retraites sont revalorisées de 1,3% soit 0,1% de plus que l’inflation. Le minimum vieillesse augmente de 1,3% aussi et c’est la première fois depuis 2007 qu’il n’a pas de coup de pouce ! Souvenez vous il avait augmenté de 4,7% l’année dernière.

Les derniers chiffres de l’Insee confirme ces données : le taux de pauvreté chez les seniors est de 10,4% et la pauvreté s’est accrue surtout chez les femmes seules de plus de 75 ans.

Il est donc normal et logique que les seniors aient le moral en berne, d’ailleurs 64% des plus de 65 ans pensent que la France ne sortira pas de la crise avant 2015 au minimum !