permis conduireÉchanger son permis de conduire quand on a plus de 65 ans contre des nouilles, des réductions dans les pharmacies, chez le coiffeur ou pour un taxi, voilà l’idée “géniale” qu’ont trouvé les cerveaux japonais pour lutter face à la mortalité routière. Comme si les seniors étaient les seuls responsables des accidents? Comme si échanger son permis de conduire contre un plat de pâtes était une idée moderne? En France, certains veulent obliger les seniors à passer une visite médicale pour continuer à conduire ou même accoler un macaron “S” à l’arrière des voitures. Ces discriminations sont dangereuses pour l’unité de notre société alors mobilisons-nous ! 

Avant d’évoquer les tests d’aptitude à la conduite, l’échange de son permis contre un plat de nouilles, ou l’obligation d’un macaron infamant, il faut se pencher un peu sur les chiffres :

  • 64% des retraités ont encore leur voiture et font pour 70% d’entre eux moins de 10 000 kilomètres par an.
  • La prévention routière dit “Les personnes âgées de 65 ans et plus sont moins souvent victimes d’un accident de la circulation” . En 2011, 758 personnes de plus de 65 ans ont été tuées dont 254 piétons.
  • Cependant, les seniors sont plus fragiles donc indubitablement les accidents sont plus graves.

Il faut tordre l’idée reçue que les seniors sont des dangers sur les routes car en proportion ils ont moins d’accident que les autres ! Ce qu’il faut aussi retenir, c’est que les accidents de voiture causés par les seniors ne sont pas dus ni à l’alcool, ni à la vitesse mais souvent à cause de fautes d’inattention comme un refus de priorité. Les personnes de plus de 65 ans ont des accidents principalement dans les intersections.

Vous vous souvenez que déjà en 2002, le gouvernement voulait imposer un contrôle médical régulier à partir de 70 ans chez son médecin traitant. Cependant cette idée a été vite abandonnée car elle coûtait trop cher !  Cependant, dans de nombreux pays d’Europe les contrôles d’aptitude sont de mise comme en Espagne à partir de 60 ans ou en Suisse à partir de 70 ans. Mais vous imaginez la responsabilité de votre médecin traitant vous empêchant de prendre la voiture ? Pour certains, ne plus conduire est un signe de perte d’autonomie et de fin de liberté. Ne stigmatise t-on pas les gens uniquement en fonction de leur âge ?

Le dépôt de la  proposition de loi soumettant  à un examen de santé les plus de 70 ans qui conduisent encore n’est-elle pas blessante quand on sait, selon les chiffres officiels, que les âgés n’ont pas plus d’accidents que les autres ! Bien sûr, les médias vont mettre en avant une personne de 80 ans qui a pris l’autoroute à l’envers, ou une autre qui s’est endormie au volant. Certes, mais ces conduites dangereuses sont elles seulement l’apanage des seniors ?

Cependant, il ne faut pas nier que conduire après un certain âge nécessite quelques adaptations simples et respecter quelques principes élémentaires de sécurité:

-faites contrôler régulièrement votre vue et votre audition,

attention à ne pas mélanger la conduite avec de nouveaux médicaments,

-d’autre part, il faut savoir que la Prévention Routière propose des stages de « remise à niveau » aux seniors,

-faites attention dans les trajets du quotidien car les accidents surviennent le plus souvent à proximité du domicile,

-et puis surtout écoutez votre entourage s’il s’inquiète  de vous voir au volant à votre âge. C’est peut-être dur à entendre mais ils vous aiment et vous veulent du bien.

Et vous que pensez-vous de ce projet de test d’aptitude à la conduite ? Pour ou contre ? N’hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis !


Japon : opération “rendez-votre permis contre… par Europe1fr