Depuis le début de l’année, 5 personnes souffrants de la maladie d’Alzheimer sont décédées notamment à cause du froid ! Pourtant ces personnes n’étaient pas allé très loin : l’une est morte dans le parc de la maison de retraite et l’autre dans l’enceinte de l’Hôpital. La géolocalisation permettrait de retrouver rapidement les malades d’Alzheimer disparues,  tout en permettant les allers et venues et une certaine liberté ! Et vous qu’en pensez-vous ?

Les portes des maisons de retraite sont souvent ouvertes et il est impossible de surveiller tous les occupants. Il a fallu 12 heures pour retrouver la personne de 90 ans disparue dans le Rhône. Le personnel n’est pas assez nombreux et les 850 000 personnes qui souffrent de la maladie d’Alzheimer, rien qu’en France, pourraient bénéficier des services de géolocalisation si elles étaient équipées de GPS.

Bien sur, il existe déjà des GPS spécialement conçus pour les malades d’Alzheimer: des montres, des ceintures sont prévues à cet effet mais le problème est que ces objets sont souvent arrachés, car les résidents ne supportent pas cette discrimination.

Une solution novatrice, qui n’existe pour l’instant qu’aux USA existe pourtant, ce sont les chaussures équipées de GPS. Ce sont des chaussures que personne ne peut différencier des autres et les ingénieurs ont pensé à tout car il existe aussi des chaussons équipés de GPS ! Ainsi, la personne qui sort soit avec ces pantoufles, soit avec ses chaussures de ville pourra être rapidement localisée. Le frein principal à cette innovation majeure demeure le coût : près de 300 €.

Certains préconisent aussi une puce sous la peau mais là, on rentre dans le domaine de l’intime et on s’approche du Big Brother !