Hier, le Conseil Scientifique a rendu ses préconisations concernant la tenue des élections municipales. Nous avons retenu les mesures qui concernent plus précisément les seniors. Elles sont assez drastiques. Nous vous les présentons dans l’article. Sinon, pensez vous qu’organiser des élections locales en juin soit une bonne chose ?  Si les élections ont lieu le 28 juin 2020,y participerez-vous ?   

Le Conseil Scientifique précise:

-Le Conseil scientifique souligne par ailleurs les risques qu’il y aurait à organiser deux tours de scrutin plutôt qu’un seul, alors que ces tours de scrutin seront précédés de campagnes électorales dans une période où le virus circulera en France. D’un point de vue sanitaire, la tenue d’un seul tour de scrutin plutôt que deux, indépendamment des dates retenues, est de nature à réduire les risques sanitaires, au sens statistique du terme.

-D’un point de vue sanitaire, le Conseil scientifique souligne les risques majeurs liés à la campagne électorale et plus singulièrement aux meetings électoraux ainsi qu’aux actions des candidats ayant pour effet des rencontres ou des rassemblements physiques (distribution de tracts, porte à porte, réunions publiques, réunions d’appartement). D’autres modalités de campagne, certes limitées mais égales pour tous les candidats, peuvent être envisagées, notamment à travers l’usage du numérique.

– Pour les personnes les plus à risque, il convient d’apprécier l’intérêt relatif de l’établissement d’une procuration ou du vote proprement.

Le Conseil scientifique recommande que les personnes à risques en raison de leur âge ne soient pas membres de bureau de vote. 

-Il est par ailleurs recommandé de prévoir une file permettant d’accueillir les personnes à risque en raison de leur âge.

Le Conseil scientifique souligne les risques sanitaires importants liés à la campagne électorale. Si des élections sont organisées, l’organisation de la campagne électorale devra être profondément modifiée. Il est par contre possible et nécessaire de sécuriser les opérations électorales proprement dites afin de réduire les risques qui leur sont associés. 

Et le Conseil termine par cette phrase ” Faire confiance pour garder la confiance