IMG_6454Vous connaissez peut-être ce proverbe “Si t’as idée d’arriver centenaire, crains Dieu bien sûr, mais crains surtout les courants d’airNotre pays compte 16273 personnes de plus de 100 ans, un nombre en augmentation de 16437% en 100 ans! Une étude anglaise du King’s Collège s’est intéressée aux conditions de fin de vie des centenaires. Et les résultats sont surprenants:  

Paul Léautaud avait beaucoup d’humour, d’ailleurs il disait “Si je deviens centenaire, je me lèverai chaque matin pour lire les faire-parts nécrologiques des journaux, si mon nom n’y est pas, je retournerai me coucher“. L’étude anglaise a étudié de près les causes de décès des centenaires et nous vous livrons les résultats:

28% des centenaires sont mortes de vieillesse, 20% de pneumonie, 8% de maladies cardio-vasculaires et 4% de cancer. Dans près de 80% des cas, l’âge est, selon les médecins, la cause principale du décès.

Cependant, les chercheurs ont aussi étudié les causes des morts des personnes âgées de 80 ans, et les résultats sont diamétralement différents. Quand on est octogénaire, on décède de cancer pour 25% des cas, de maladies cardio-vasculaires pour 24%, 17% d’une attaque cérébrale et 6% de pneumonie. Ce qui est surprenant, c’est que les centenaires sont moins sujets à décéder de démence comme Alzheimer que les personnes plus jeunes.

Alors demain tous centenaires?