Et ça continue: les médias, les ministres, les experts demandent aux retraités de faire des efforts! C’est à dire de supporter en silence une hausse de la CSG, de se taire et de courber l’échine. C’est la mesure de trop, les retraités sont depuis des années les plus touchés par des mesures iniques: gel des retraites depuis 4 ans, fiscalisation des familles nombreuses, suppression de la demi-part des veuves et création, rien que pour les retraités,  d’une taxe additionnelle nommée Casa. Oui, les retraités ont très largement participé au redressement national et ils ne doivent pas être les seuls à faire des efforts. Une question nous vient à l’esprit: pourquoi cet acharnement contre des millions de retraités ?

Ça suffit, y’en a marre ! Assez de faire passer les retraités pour des nantis, des privilégiés, des égoïstes, des responsables de la situation difficile que nous traversons.  Si notre pays va mal, ce n’est pas la faute des millions de seniors mais des politiques qui n’ont rien fait ou si peu.

La hausse de la CSG sans AUCUNE contrepartie est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. On ne peut enlever entre 250 et 450€ de pouvoir d’achat d’un revers de main, sous prétexte de faire des efforts ! Et pourquoi demander des efforts toujours aux mêmes ? Même si l’ère est au jeunisme, les jeunes pousses en politique devraient savoir qu’un jour aussi ils seront en retraite.

Aucune catégorie sociale n’a été aussi maltraité en 5 ans et pourtant…On continue à s’acharner sur des pauvres retraités qui n’ont que 1200€ de pension ! 

Nous poussons un coup de gueule et nous espérons qu’il sera repris par les millions de retraités qui doivent enfin se bouger. En outre, prétexter que ces efforts sont faits pour les nouvelles générations est une absurdité intellectuelle: qui s’occupe de ses enfants, de ses petits-enfants de ses parents qui sont souvent en maison de retraite sinon les retraités? 

Et vous croyez que les jeunes se préoccupent vraiment des aînés? Alors pourquoi tant de solitude chez les retraités, tant de difficultés à finir les mois, tant de maltraitances passées sous silence ?

On ne peut demander des efforts aux retraités pour le simple et bonne raison qu’ils ne constituent pas une population homogène. C’est une évidence, comment demander les mêmes sacrifices à des retraités du secteur public et des retraités commerçants qui touchent en moyenne 580€ de pension?  Comment demander des efforts aux retraités alors que 560 000 personnes touchent le minimum vieillesse et plus d’un million de retraités sont sous le seuil de pauvreté?

Non les retraités ne sont pas des personnes sans cœur, voici des chiffres que notre gouvernement qui aime les comptes devrait méditer :

  • 11% des grands-parents gardent leurs petits-enfants tous les jours ce qui correspond à une économie de nounou de près de 32 millions d’euros chaque jour pour les familles soit près de 8 milliards d’euros par an.
  • Chaque année, les retraités donnent à leurs enfants ou leurs petits enfants, la somme faramineuse de 32 milliards d’euros.

Nous ne sommes pas capables de répondre aux attaques de notre pouvoir d’achat et nous devons nous en prendre qu’à nous-mêmes. Incapables de manifester, de nous faire entendre, de parler d’une même voix, de nous regrouper en lobby puissant mais nécessaire.

Au fait, nous attendons quoi, qu’il ne nous reste plus rien ?