Les épreuves du baccalauréat commencent aujourd’hui. Parmi les 800 000 candidats, Michel Barda  est le doyen du cru 2019.  A 77 ans, ce courageux monsieur s’est lancé un beau challenge, réussir le bac 54 ans après l’avoir raté ce qui ne l’a pas empêché de faire une brillante carrière professionnelle. Alors souhaitons lui bonne chance avec les rattrapages ce matin !

Certaines matières ne devraient pas poser problème à notre valeureux candidat :

-Si il passe l’épreuve de grammaire, le monsieur de 77 ans doit savoir savoir que le baccalauréat vient du vieux français bacheler et du latin baccalarius: c’est le diplôme couronné de lauriers pour celui qui voulait devenir chevalier. Les lauréats du bac sont donc tous des chevaliers des temps modernes.

-Ensuite, l’épreuve d’histoire lui apprendra que le bac est apparu au XIIIe siècle à l’Université de Paris puis Napoléon en 1808 instaura les baccalauréats es lettres et es sciences. Mais cette année, notre pays ne compta que 20 bacheliers ! Ce n’est qu’en 1840 que les fameuses mentions vont apparaître. Ce n’est qu’en 1927, que le baccalauréat général vit le jour. La première femme a être titulaire du bac se nomme Julie-Victoire Daubié et elle a décroché son diplôme en 1861 .

-Si il révise l’épreuve de mathématiques, elle pourra faire la moyenne des taux de réussite. En 1960, elle était de 62%, en 1970 69%, en 1980 66%, en 1990 75%, en 2000 79% et l’année dernière 87%. Question subsidiaire: le bac est il plus facile ou le niveau monte ? D’autre part, il faut savoir pour vos révisions que la proportion des bacheliers dans une génération était de 16% en 1970, puis de 20% en 1985 maintenant plus de 35% d’une génération a au moins le bac.

Et puis si il rate le baccalauréat, elle pourra se souvenir de cette phrase de Günter Grass “L’avantage des gens qui n’ont pas le baccalauréat, c’est qu’ils le préparent leur vie durant”

Sinon, faites nous part de vos commentaires: trouvez vous que le niveau monte ou comme certains que le baccalauréat est de plus en plus donné ?