Raymond Queneau écrivait “Elle était aussi bien de fesses que de face” et bien selon une étude scientifique de la très sérieuse université d’Harvard aux USA, avoir de grandes fesses est un signe de bonne santé car elles préservent notre corps de certaines maladies ! Alors ne soyons plus complexé car si vous avez un postérieur imposant vous serez moins sujettes au cholestérol et aux accidents cardiaques ! Analysons de près les bienfaits des fessiers rebondis :

Vos fesses vous gênent et vous complexent ? Vous essayez de les cacher car elles sont un peu trop imposantes ? Vous avez tort ! En effet, il faut lire en détail les dernières recherches scientifiques qui prouvent qu’avoir de grosses fesses permet d’avoir un taux de cholestérol plus bas, mais aussi d’avoir moins de problèmes de diabète ou de risques cardiaques. Mais pourquoi, allez vous dire ?

Les chercheurs reconnus d’Harvard ont démontré que si vous avez des fesses généreuses, vous développez vraisemblablement un excès des fameux OMEGA 3 qui vous le savez sont excellents au bon fonctionnement de l’organisme. En effet, ils fluidifient le sang, diminuent la pression artérielle mais aussi ils contribuent à la présence du “bon” cholestérol. 

En effet, selon les chercheurs américains, toute la graisse n’est pas mauvaise pour notre santé et la graisse présente dans les fesses, la graisse sous-cutanée permet de lutter efficacement contre de multiples maladies.

Mais avoir de belles et grosses fesses, c’est bon pour la santé mais ce qui est inédit c’est que les scientifiques de l’Université d’ Oxford, cette-fois ci, ont prouvé qu’avoir de grosses fesses allait souvent de pair avec un fort QI ! Les enfants d’une femme avec des belles fesses seraient intellectuellement supérieurs aux enfants de femmes maigres !

Montaigne disait “Sur le plus beau trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul !” Pourvu qu’il soit gros !