journée personnes âgéesMais qui en parle? Personne ou si peu. Pourtant depuis le 14 décembre 1990, l’Assemblée générale de l’organisation des Nations Unies a proclamé le 1er octobre la Journée internationale des personnes âgées. Il faut dire que le constat est édifiant: en 2020 le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus sera de 1 milliard! Dans nos pays soit-disant développés 25% des personnes âgées vivent seules alors que dans le reste du monde c’est seulement 1 personne âgée sur 10. Où est passée la solidarité dans les pays pseudo-riches ?

En France, dans notre pays, nous devons montrer notre solidarité envers les anciens. Il n’est pas concevable et acceptable qu’en France en 2015 une personne sur 4 de 75 ans et plus se sente seule et abandonnée ! Rendez-vous compte cela fait plus d’un million de personnes âgées seules ! Malheureusement depuis 2010, ce chiffre a encore augmenté de 11%. 

Oui, le Pape François a raison quand il dit “La vieillesse n’est pas une maladie. La personne âgée n’est pas un Martien. La personne âgée, c’est nous, d’ici peu ou dans longtemps…lorsque nous vieillissons  nous faisons l’expérience des lacunes d’une société programmée sur l’efficacité qui, en conséquence, ignore les personnes âgées”

C’est pour cette raison que nous soutenons l’action des petits frères des Pauvres qui ont créé l’opération “Les fleurs de la fraternité”  afin de de sensibiliser le grand public aux conditions de vie des personnes âgées qui souffrent de solitude et de pauvreté.

Il n’est pas normal que la pauvreté augmente chez les plus âgés dans notre pays.  7,9% des retraités sont pauvres soit 1 078 000 retraités  et rien qu’en un an 39 000 seniors sont entrés dans la pauvreté!

Où sont la générosité, la solidarité, l’aide ?

Il y a 5 ans, en Ban Ki-moon, le Secrétaire général de l’ONU déclarait “Il est temps que les gouvernements du monde entier mettent en place le dispositif de protection financière, juridique et sociale qui permettra à des millions de personnes âgées de s’extraire de la pauvreté et de jouir, comme elles en ont le droit, d’une bonne santé et d’une vie digne et productive” 

Et depuis, rien que des grands discours peu suivis de faits. N’oublions jamais que nous serons tous vieux…un jour !