Et ça recommence, les retraités sont encore les variables d’ajustement des politiques budgétaires. Et en l’espèce, le gouvernement ne manque pas d’imagination. Certes les retraites vont augmenter de 0,8% le 1er octobre 2017 mais en 2018 ce sera la douche froide. Rendez-vous compte, pour ne pas augmenter l’année prochaine les retraites, L’Etat va repousser la revalorisation des retraites au 1er janvier 2019 au lieu du 1er octobre 2018. Par ce tour de passe-passe, les retraites n’augmenteront donc pas en 2018 mais éventuellement le 1er janvier 2019! Tout cela pour économiser 380 millions d’euros….Vraiment on se moque des retraités ! 

Au lieu d’augmenter les retraites en octobre 2018 le gouvernement, soit disant pour clarifier et simplifier les choses, procédera éventuellement à une hausse des pensions en janvier 2019. Ce glissement de 3 mois dans le temps est une sacrée trouvaille de nos chers énarques…Pour faire des économies sur le dos des retraités, tous les prétextes sont bons…

A peine revalorisées en octobre 2017, les retraités vont donc devoir patienter 15 mois pour que leurs pensions augmentent…à moins que nos dirigeants ne trouvent d’ici là, un subterfuge comptable…

Le gouvernement a été obligé d’augmenter les retraites en octobre mais déjà il réfléchit, il anticipe pour ne pas recommencer la hausse l’année prochaine. Alors il repousse…

La seule bonne nouvelle annoncée hier par la ministre est la revalorisation du minimum vieillesse de 30 euros le 1 avril 2018.

Il n’est pas certain que cela suffise à calmer la gronde des retraités…

D’ailleurs les 15 millions de retraités vont-ils se rendre en masse dans les rues le 28 septembre afin de manifester leur mécontentement?