Attention tabou ! Selon les chiffres de l’INSEE parus aujourd’hui la situation des personnes de plus de 75 ans se détériore fortement. Pourquoi se focaliser sur cette tranche d’âge? C’est un principe simple, il est plus facile de se sortir de la panade à 20 ans qu’à 85 ans! A part la solidarité nationale ou familiale qui peut aider les plus âgés à sortir de la pauvreté?  Alors retenez un seul chiffre:  la pauvreté en conditions de vie des plus de 75 ans est passé de 7,6% en 2012 à 9,6% en 2014! 2% de hausse en seulement 2 ans ! 1300 personnes âgées pauvres supplémentaires!  Scandaleux et de cela, PERSONNE,  aucun média, aucun homme politique n’en parle ! 

La situation des plus âgés en situation de difficultés financières se détériore. Comment voulez-vous envisager séjourner en maison de retraite si vous n’avez pas de quoi juste subsister au quotidien? Un pays qui ne s’occupe pas correctement de ses aînés est un pays qui se meurt. Et puis nous sommes en France, la cinquième puissance économique du monde et non pas au Zimbabwe ! Entre des candidats aux primaires socialistes qui ne parlent absolument pas des retraités, entre François Fillon qui dit que pour résorber la pauvreté il faut endiguer le chômage, tout cela ne nous mène pas loin et ne résout en aucun cas, la situation difficile des plus âgés. Qui va croire qu’une personne de 90 ans en situation de pauvreté va trouver un emploi! Fadaises…

Les chiffres de l’Insee parus aujourd’hui sont éloquents : en 2012, 11,4% des plus de 75 ans se restreignaient pour la consommation, ce chiffre est monté à 16% en 2014. Une hausse de 4,6% en 2 ans ! 3000 retraités de plus ont des difficultés pour joindre les deux bouts en seulement deux ans. C’est cela la justice sociale ? 

La situation des plus âgés est notre principale préoccupation. La solidarité nationale doit s’appliquer en priorité aux anciens. C’est une urgence et c’est logique : comment à 88 ans, avec des difficultés pour se mouvoir, comment voulez vous améliorer seul votre situation? Impossible! Nous redisons même si cela en fait bondir certains, oui on peut se sortir de la galère à 20 ans, oui on peut trouver un boulot, une formation mais quand on a 90 ans, reconnaissez que cela est difficile…

Et puis on parle beaucoup des jeunes qui n’arrivent pas à se loger, c’est vrai mais qui dit qu’à 75 ans 4,4% de cette classe d’âge a des difficultés de logement. En hausse de 1,2% en 2 ans ! 

On nous bassine avec des grands mots, justice sociale, égalité, vivre ensemble, générosité, solidarité…mais concrètement les aînés sont les grands oubliés des politiques publiques et l’avenir est sombre.

Alors mobilisons nous, battons nous faisons changer les mentalités, ouvrons les yeux aux politiques et regardons enfin le problème de la pauvreté chez les anciens avec courage et détermination. Les paroles, les promesses, cela suffit, il faut des actes…

Oui, la priorité c’est la vieillesse !