Pour le Docteur François Le Men, le 30 décembre ne fut pas un jour comme les autres. En effet, après 65 ans d’une carrière bien remplie, le médecin a décidé de raccrocher son stéthoscope, à 93 ans!  Non pas par gaieté de cœur, mais à cause d’ennuis de santé “Mon cœur est fatigué et mon dos me fait souffrir” et surtout il “s’excuse de ne plus servir et de ne pas avoir trouvé de remplaçant“. Le doyen des médecins français a soigné près de 150 000 patients, travaillant tous les jours, même le dimanche! Pour le docteur Le Men sa vie “c’était le travail”

Le médecin regrette d’abandonner ses clients et de laisser seuls de nombreux patients qu’il a lui même mis au monde! Il a soigné cinq générations de Bretons dans le petit village de Callac et a diagnostiqué plus de 500 appendicites ! 

Deux secrets peuvent expliquer sa longévité extraordinaire: sa passion pour le vélo et sa passion pour son métier qu’il exerçait nuit et jour depuis plus de 23000 journées sans jamais prendre de vacances. Jusqu’à la fin de l’année dernière, il consacrait encore toutes ses après-midis à rendre visite à ses patients qui ne pouvaient se déplacer ! Mais le médecin avait,  lui,  93 ans et continuait sa routine malgré l’âge et les kilomètres.

Personne n’oubliera tout ce que ce bon docteur a fait pour les gens du coin et comme il n’y a pas de remplaçant, les patients seront obligés de faire 20 kilomètres pour aller se faire soigner.

Mais ce cas n’est pas isolé puisque les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux. La France compte 219 834 médecins en activité et l’âge moyen est de 51,4 ans. On doute que beaucoup travaillent encore 42 ans après la cinquantaine passée !

Il y a deux ans, le médecin disait “les malades ne veulent pas que je les quittent, alors sauf cas de force majeure, tant que je pourrai exercer je le ferai”…

Quand on vous disait que la médecine est un sacerdoce

Citations tirées d’un article du Télégramme