Certes la génération Senior 2.0 existe mais qui pense aux retraités qui n’ont pas internet? 76% des foyers de seniors sont équipés d’un ordinateur mais comment font les 24% qui ne possèdent pas internet? D’ailleurs regardez la mésaventure arrivée à ce monsieur de 87 ans: ce retraité du Jura a voulu régler un acompte de 154 € sur le montant de ses impôts sur le revenu, mais le chèque envoyé lui a été retourné. Il lui est demandé de payer en ligne, mais l’octogénaire n’a pas Internet. “Je dois payer en ligne, alors que je n’ai pas d’ordinateur, ni de smartphone”, s’offusque l’octogénaire. Il y a un problème et ils me disent que pour le régler, il faut que j’aille à Dole. Or, je n’ai pas de permis, et je n’ai pas de voiture ! Donc je suis coincé pour une simple somme de 154 €”. Trouvez vous normal qu’une personne de bonne foi âgée qui plus est âgée ne puisse pas payer par chèque. Est-ce vraiment le progrès ? 

L’Inventeur d’internet, Leonard Kleinrock , a déclaré « Je n’aurais jamais imaginé que ma grand-mère de 99 ans passerait son temps sur internet comme elle l’a fait jusqu’à sa mort » et si vous êtes en train de lire ces quelques lignes c’est que vous maîtrisez parfaitement l’outil emblématique de la modernité, et vous prouvez ainsi , à tout le monde, que vous n’êtes pas, loin de là, hors du coup !

Cependant, il faut aussi penser à ceux qui n’ont ni ordinateur ni internet. Cela représente près de 5 millions de retraités ! Oui la fracture numérique existe mais personne n’en parle !

Le maire du village a été sollicité par ce monsieur pour trouver une solution déclare “Ce n’est pas normal qu’une personne âgée, qui n’a pas d’ordinateur, qui a des difficultés à se déplacer, ne puisse pas payer par chèque et qu’elle soit obligée de faire 35 km pour aller à Dole. Les impôts ne peuvent pas accepter le chèque, parce que c’est la loi, mais si la loi n’est pas bonne, il faut la changer !” 

Déjà une personne de 92 ans  ne pouvant pas régler ses impôts en ligne,  avait déposé un chèque au Trésor public mais elle avait reçu une amende de 15 euros pour ne pas avoir utilisé un moyen dématérialisé !

Ubuesque on vous dit !