nonC’est une bien triste histoire: A 81 ans, Rosa, une habitante de Tarragone n’arrivait plus à payer ses factures d’électricité depuis des mois. Vivant dans le noir et sans chauffage, la vieille dame était obligée de s’éclairer à la bougie. Malheureusement, un de ses coussins à pris feu, provoqué par une chandelle mal éteinte et la dame, qui ne pouvait marcher seule, est décédée dans son lit asphyxiée par les fumées toxiques. Habitant seule, sa famille étant éloignée, son corps a été découvert par les pompiers venus éteindre l’incendie. Mais dans quel monde vivons-nous ?

Ce drame horrible s’est déroulé en Espagne mais combien de retraités n’arrivent plus à se chauffer correctement, à payer l’électricité dans notre pays ?

Il faut savoir que 21,1% des retraités sont en “vulnérabilité énergétique” selon le jargon des experts. C’est une situation qui ne peut durer. Mais qui s’en préoccupe vraiment ? Une phrase d’un élu, responsable des services sociaux donne à réfléchir “Ceux qui me font le plus peur, ce sont les retraités avec une petite retraite, qui s’en sortent tout juste et qui lorsque le gaz augmente, font le choix de ne pas se chauffer, ou de se chauffer moins” 

Et avec les hausses de gaz et d’électricité, la situation des retraités modestes n’est pas prête de s’améliorer…