Le voile ou la place en Ehpad, voilà le dilemme auquel est confronté, sœur Clarisse. Le centre communal d’action sociale de la ville de Vesoul qui gère un foyer-logement refuse la religieuse en retraite en raison de son voile ! Le CCAS l’informe qu’il accepte sa demande de loger dans la résidence autonomie mais à la condition de”Dans le respect de la laïcité, tout signe ostentatoire d’appartenance à une communauté religieuse ne peut être accepté en vue d’assurer la sérénité de toutes et de tous.” Sœur Clarisse qui a toujours porté un habit religieux  depuis qu’elle a prononcé ses vœux, renonce à se séparer de son voile et ne séjournera donc pas à la maison de retraite gérée par ce centre. Et vous qu’en pensez-vous ? 

Le président du CCAS de Vesoul parle “d’une affaire classée” et explique que la religieuse “n’a pas voulu accepter le règlement intérieur qui est le même pour tout le monde. Pourtant l’obligation de neutralité ne s’applique qu’aux agents du service public et non pas aux résidents qui doivent pouvoir jouir de leur liberté de conscience.

Mais ne pourrait-on pas laisser cette personne finir sa vie tranquillement et comme elle le veut ? Qui peut-être menecé ou dérangé par une religieuse de 75 ans portant son voile ? 

Trop de laïcité tue la laïcité non?