Depuis quatre mois, cette dame vit un calvaire: elle attend dans son garage que sa locataire soit enfin expulsée. Et pendant ce temps, elle “vit” ou plutôt survit dans 5m2 à même le sol, sans eau, sans toilettes, sans salle de bain, dormant sur une paillasse. Cette dame a été hospitalisée et opérée au mois de janvier et il lui faut du repos. Mais là “elle n’en peut plus, elle est au bout du rouleau”. Cela fait trois jours qu’elle ne mange plus car elle est dans son droit “Je n’ai rien fait pour mériter cela, j’ai toujours travaillé et j’ai acheté un appartement et je veux juste m’y installer”. La procédure pour récupérer son logement dure depuis 4 ans, une rupture de bail a été faite en bonne et due forme et malgré une procédure qui lui a coûté plus de 10 000€, sa locataire occupe toujours son logement. Pour finir, cette dame dit avec émotion” il y a tellement de gens à la rue, moi, heureusement, j’ai un garage”…

Une décision de justice a confirmé son bon droit depuis le premier février mais cette dame ne sait toujours pas exactement quand partira enfin sa locataire.

Travailler pour se payer un petit appartement, vouloir juste l’habiter à sa retraite et finir dans un garage, voilà la dramatique situation de cette retraitée. La loi est souvent du côté des locataires mais là les procédures auraient dû être accélérées.

Retrouver une vie normale, accueillir sa famille dignement dans un appartement que vous avez mis des années à payer, cela semble l’évidence.

Cette retraitée est très digne, elle ne veut pas aller dans un centre social, ni ne veut être un poids pour sa famille et ses amis. Elle veut juste habiter chez elle…

C’est honteux !