Retraite : Après avoir filé droit, voici le temps venu de tourner en rond” Et bien, non si 500 000 personnes en France cumulent emploi et retraite, nous allons vous raconter des magnifiques histoires de centenaires encore au boulot simplement pour leur plaisir ! Exemples à suivre ? A vous de voir ? Entrons dans un monde où le mot retraite n’existe pas :

 Avant de vous raconter ces belles histoires, il faut savoir qu’aux Usa plus d’1, 5 million de personnes âgées de plus de 75 ans travaillent contre près de 15 000 en France soit (0,3% ) de cette classe d’âge. Beaucoup travaillent encore pour vivre ou survivre tout simplement, pour pouvoir se payer un extra de temps en temps. Mais nous ce qui nous intéresse, c’est ces gens qui ont juste décidé de dire non à la retraite et de travailler encore à l’âge canonique de 100 ans juste pour le plaisir !

Alain Delon disait “Pour les acteurs et pour les chefs d’Etat, il n’y a pas d’âge pour la retraite” et bien pour ces personnes cette maxime est aussi vraie, découvrons les ensemble :

Méditons le cas de ce français Abdrahman Belkadi qui gère encore à 100 ans une laverie. Il se sent comme à 30 ans et conduit encore fièrement sa voiture ! Il a crée cette affaire avec sa compagne de l’époque alors qu’il avait déjà 81 ans ! Et ses projets ne s’arrêtent pas là puisqu’il compte ouvrir une autre laverie automatique dans la bonne ville de Toulouse. “Les affaires marchent bien mais ce n’est pas à mon âge que je vais bâtir un empire” Quoi que...Son secret c’est une nourriture saine, l’esprit d’entreprendre et …les femmes !

Une autre belle histoire est celle de Loren Wade, un américain de 101 ans qui se rend tous les jours sauf les week-end à son travail dans un supermarché, et cela fait trente ans qu’il travaille à raison de 32 heures par semaine. Il gagne 10€ par heure et il arrondit ses fins de mois d’une somme supplémentaire de 1200€. Comme il a déjà sa retraite de 1500€, il se permet de déclarer “A mon âge, je vis plutôt bien et puis je n’ai plus beaucoup de besoin sauf de me faire un bon repas au restaurant le dimanche avec mon épouse” ! Il a commencé par distribuer le courrier à 12 ans, et cela fait donc 89 ans qu’il cotise ! Est-ce un exemple à suivre quand dans notre pays le projet de loi de cotiser 44 ans est sur la table ?

Continuons notre tour du monde des centenaires au travail et penchons nous sur le cas probablement le plus célèbre de l’architecte brésilien Oscar Niemeyer décédé il y a peu, qui travaillait encore à l’âge respectable de 103 ans ! On lui doit la ville de Brasilia qui deviendra la capitale futuriste du Brésil et tous les jours il se rendait au bureau pour travailler sur de nouveaux projets. Mais le mot de la fin lui reviendra, lui qui déclarait “avoir plus de 100 ans est une merde”