Free Photo - Old woman sitting on bench1 127 000 retraités vivent avec moins de 978€ par mois ! 11,5% des pauvres en France ont plus de 65 ans. Certes la situation des retraités s’améliore légèrement, mais les difficultés sont bien présentes, la pauvreté à la retraite est une réalité pour plus d’un million de seniors. Ce qui est dramatique, c’est que la situation de détresse financière ne peut s’améliorer que grâce à une hausse des aides et des allocations.  En 12 mois, 116 000 retraités sont sortis du seuil de pauvreté et ce pour quelques euros. Mais si vous vivez avec 1000€ au lieu de 978€ par mois à la retraite, cela ne fait pas de vous un nanti :

La situation des retraités s’améliore, allez vous entendre ces jours-ci. En effet, l’évolution du niveau de vie des retraités a augmenté de 0,3% en un an. Mais cela provient mécaniquement de la revalorisation des pensions en 2012 mais aussi de la revalorisation de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA). Cependant, comme il a été décrété un gel des retraites jusqu’en octobre 2015, de nombreux retraités vont voir de facto leur niveau de vie stagner voire baisser.

L’Etat essaie de protéger les personnes âgées en augmentant les allocations et c’est tout à fait normal. Il est beaucoup plus facile, même si ce n’est pas toujours évident, pour un jeune de sortir de la pauvreté alors que pour une personne invalide de 88 ans, c’est impossible ! Les perspectives d’avenir ne sont quand même pas les mêmes à 30 ans qu’à 80 ans !  A la retraite, les personnes seules sont deux fois plus touchées par la pauvreté que les couples. 

Cependant, ces données ne sont que statistiques, avoir 978€ de revenus par mois fait de vous un retraité pauvre mais avec 990€, vous sortez de cette catégorie. Mais, comment définir ces retraités qui ont 1000€ par mois: pas pauvres, modestes, petites retraites? Au fond, cela change quoi dans la quotidien? 

D’autre part, les retraités ont un niveau de vie médian de 1662,5€ par mois en augmentation de 5€ par rapport à l’année dernière. Mais avec les dernières mesures, gel des retraites, suppression de la demi-part des veuves, fiscalisation des familles nombreuses, le revenu de la plupart des retraités ne va pas s’améliorer, loin s’en faut…

Cependant, il ne faut pas oublier que le minimum vieillesse a été lui revalorisé de 0,6% en avril 2014 et qu’il devrait être encore revalorisé de 1,01% le 1er octobre. Ce sont des efforts louables mais pourquoi toujours aider certaines catégories de retraités et matraquer les autres? Mettez vous à la place d’un retraité qui touche 1206€ et qui lui ne sera pas revalorisé pendant 18 mois, là aussi la situation est délicate.

Qu’en pensez-vous?