Seniorin hat Schwierigkeiten den Laptop zu lesenOn parle beaucoup des 250 000 retraités qui, grâce (sic) à la suppression de la demi-part des veuves vont être soumis à la taxe d’habitation mais personne ne pipe mot des 650 000 retraités qui vont voir leurs impôts sensiblement augmenter. Si le gouvernement s’est engagé que les fameux 250 000 retraités ne paient pas en 2015 et 2016 leurs impôts locaux, pas un mot sur l’augmentation des impôts pour les autres! Résultat : si vous payez déjà des impôts locaux, vous allez les voir augmenter, payer la redevance télé pour 136€, et payer plein pot la CSG. Total des impôts supplémentaires: 1000€ pour 650 000 retraités ! 

Monsieur Valls a dit “fiscalité locale des retraités: notre engagement est simple, neutraliser l’impact d’une situation aussi brutale qu’injuste” Dont acte mais cela ne concerne que les retraités qui, auparavant ne payaient pas les impôts locaux, soit 250 000 retraités. Pour les autres, c’est la double, triple ou quadruple peine!  C’est la joie d’être riche et veuf. Enfin riche, tout est relatif :

C’est très simple, avec la suppression définitive de la demi-part des veuves, le revenu fiscal de référence est passé de 13 500€ en 2014 à 10 700€ soit 875€ par mois, c’est peu, non?  Et là vous perdez de nombreux avantages fiscaux : non paiement de la redevance télé, hausse de la taxe foncière et d’habitation, paiement de la CSG au taux plein plutôt qu’au taux réduit.

Rien que la hausse de la CSG, selon l a commission du budget à l’Assemblée Nationale, revient à payer environ 519€ supplémentaires. Si l’on additionne l’ensemble de la hausse des impôts, cela équivaut à environ 1000€ soit presque un mois de pension envolé dans les impôts. 

Ce qui est dramatique, c’est que personne n’en parle, les médias et les hommes politiques se focalisent sur les 250 000 retraités nouveaux assujettis aux impôts locaux mais ceux qui voient leurs impôts s’envoler, c’est le silence assourdissant. Cela représente 1 retraité sur 20 qui va devoir encore se serrer la ceinture. Dans l’indifférence totale…

Il est urgent de faire remonter ces informations et de se mobiliser pour que les retraités ne soient pas victimes d’un typhon fiscal.