migrantUne question est vraiment d’actualités ces jours-ci: face à l’afflux de réfugiés Syriens qui arrivent chaque jour en Europe, la France doit-elle accueillir les migrants sur notre territoire?  Si 53% des français se disent opposés à ce que la France accueille une partie des migrants et des réfugiés, les seniors, eux, sont à plus de la moitié favorables à l’accueil des réfugiés dans notre pays (sondage Elabe pour BFMTV). Les retraités sont-ils plus ouverts et plus généreux que le reste de la population ? 

Les seniors ont souvent le cœur sur la main, ils sont sensibles à la misère du monde. Ils sont loin de l’image “Tatie Danielle” la grand-mère aigrie et méchante.

Certes, les retraités ne sont plus confrontés au monde du travail et ne voient pas les migrants comme des concurrents potentiels pour leur emploi. D’autre part, les seniors ont connu les vagues massives d’immigration des années 60 et 70 et n’associent pas toujours immigration avec problème. D’ailleurs c’est peut-être pour cette raison que le vote en faveur du Front National est faible par rapport aux autres tranches d’âge. Mais c’est aussi chez les retraités que nous retrouvons les catholiques les plus pratiquants. Et l’Eglise a toujours eu une attitude plus ouverte et plus bienveillante envers les migrants.

Il ne faut pas mettre tous les retraités dans le même sac, mais en grande majorité les retraités sont ouverts et sensibles à ces drames humains. D’ailleurs, 29% des plus de 65 ans veulent renforcer les contrôles aux frontières et lutter contre l’immigration clandestine mais ils sont surtout 64% à vouloir aider  au développement et à la stabilisation des pays du sud de la Méditerranée afin de fixer sur place les populations.

Les retraités se souviennent, peut-être plus que les autres catégories d’âge, que la Syrie a été un protectorat français de 1920 à 1946?