Près d’un senior sur deux est optimiste pour 2018. Ce chiffre est en augmentation de 4 points par rapport à l’année dernière. Cependant les retraités sont la classe d’âge la plus pessimiste. Il faut remonter à 2010 pour trouver une majorité de seniors optimistes pour l’année qui vient. 2017 a été une année positive pour seulement 47% des retraités. Finalement les retraités sont partagés, ils oscillent entre le doute et l’espoir. Et vous quel est votre sentiment en ce début d’année ? 

Pour bien commencer l’année, nous avons analysé une étude scientifique très sérieuse de l’Université de Nuremberg qui démontre que le pessimisme augmente l’espérance de vie ! Les personnes qui voient tout en noir vivent plus longtemps car un pessimisme n’est jamais déçu !

Chez les seniors, les optimistes ont une espérance de vie inférieure à 10% par rapport aux pessimistes. Les pessimistes, les sombres prennent beaucoup plus soin d’eux, ils sont plus à l’écoute de leurs corps, de leurs bobos et le fait d’être hypocondriaque les rend beaucoup plus prudents.

Mais ce qui est aussi surprenant dans cette étude, c’est que les plus pessimistes sont les personnes qui ont le moins de problèmes. Plus vous êtes en bonne santé et moins vous avez de problèmes matériels, plus votre caractère tendra à broyer du noir !

“A la fin le pessimiste aura peut-être raison mais l’optimiste aura mieux vécu” mais que vaut-il mieux: vivre plus longtemps et voir la vie en noir ou mourir plus jeune et garder une certaine insouciance ?

Néanmoins, il faut dire que le début d’année ne donne pas aux retraités français de nombreuses raisons d’espérer: la hausse de la CSG va être difficile à avaler quand ils vont recevoir leur pension amputée d’1,7% !