Julien Green disait “Il y a bien autre chose derrière la sexualité. Le corps a une ombre, l’âme a la sienne, on la connaît très mal” En effet, derrière la notion de sexualité se cache bien des questions ! Dans cet article  nous allons battre en brèche quelques idées préconçues et bien encrées sur le sexe et notamment répondre aux interrogations que nous nous posons tous : le sexe fait-il maigrir ? Le sexe provoque-t-il des crises cardiaques? Le ménage est-il compatible avec une sexualité épanouie ?

On parle beaucoup de sexualité, mais que sait-on exactement sur la sexualité ? Nous allons essayer de vous apporter quelques réponses dans ce domaine si mystérieux :

Premièrement, il paraîtrait que le sexe ferait maigrir ! Faux absolument faux ! La très sérieuse revue England Journal of  Medecine vient de démontrer exactement le contraire ! Faire l’amour correspond à perdre, attention le chiffre fait peur, 21 calories ! Oui, vous avez bien lu seulement une vingtaine de calories, ce qui correspond à peu près au fait d’être assis sur votre chaise en lisant cet article ! Dons le sexe c’est bon pour l’esprit, c’est nécessaire pour se sentir bien dans sa tête mais ce n’est absolument pas un remède à un léger embonpoint !

Ensuite, on ne peut faire aucune corrélation entre une partie de jambes en l’air et un accident cardiaque ! La sexualité peut quelquefois augmenter le risque d’infarctus mais comme la pratique de n’importe quel sport, elle est aussi bonne pour le coeur. Quand on fait l’amour, le coeur bat rarement à plus de 130 battements par minute, ce qui n’est pas excessif. Par contre, il peut arriver que des crises cardiaques soient déclenchées pendant l’amour mais 80% de ces infarctus proviennent de relations extra-conjugales et puis cela ne concerne que les hommes dans 90% des cas !

Enfin, et c’est peut-être la révélation de la journée: les tâches ménagères sont incompatibles avec une vie sexuelle épanouie ! Mais attention, rassurez-vous, cela ne touche que les messieurs ! En effet, la revue américaine de sociologie a prouvé que les hommes qui font le ménage, le repassage ou la vaisselle ont 4 rapports sexuels par mois alors que les flemmards qui ne font rien à la maison font cinq fois l’amour par mois ! Alors mesdames, entre une maison bien tenue et des galipettes, vous devez choisir !