Dalida , de son vrai nom Yolande Gigliotti, nous a charmé, ému, distrait pendant toute sa carrière. L’interprète de “Bambino”, ‘Il venait d’avoir 18 ans”, “Laissez moi danser” est décédée, il y a maintenant plus de 25 ans le 2 juillet 1987. Cette chanteuse merveilleuse était rongée par le doute et par un mal-être certain, d’ailleurs ne déclarait-elle pas ” La douleur est le terreau de l’artiste” ? Nous vous révélons 3 secrets qui vont surement vous surprendre …

Yolande Gigliotti trouvait que son nom ne faisait pas assez glamour. Alors, la jeune femme, ses amis, ses relations s’étaient mis en quatre pour lui trouver un nom de scène qui la propulsera vers les sommets…Et ce fut, Alfred Marchand, le scénariste du film “Demain” qui en sortant du péplum “Samson et Dalila” qui eut l’idée de génie : Dalila, il suffit de remplacer le L par un D comme “Dieu le Père” et voilà le mythe Dalida est né !

Dalida a chanté plus de 2103 chansons dans 7 langues ! Elle a vendu plus 140 millions d’albums ! Son plus grand succès fut “Gigi l’Amoroso” qui fut le disque le plus vendu dans le monde en une année !

Mais ce qui restera aussi de Dalida ce sont ses amours au grand jour mais aussi ses romances cachées ! Tout le monde sait qu’elle a été marié de nombreuses fois notamment avec Lucien Morisse le Directeur d’Europe 1. Mais savez vous qu’elle a eu comme amant Alain Delon en 1954 alors qu’ils n’étaient pas encore tous les deux connus, ils habitaient ensemble à l’Hotel Mermoz. Et ce ne sont pas des “paroles, paroles” ! Mais le mystère le plus caché fut sa liaison avec François Mitterrand ! Deux ans avant son élection à la Présidence en 1979, une folle passion les a unis. Mitterrand adorait déjeuner avec Dalida d’un plateau de fruits de mer et elle l’appelait “Mimi l’Amoroso”. Juste avant son élection  il mit fin à cette aventure, par un simple coup de fil car elle risquait de déplaire à son électorat !

Mourir sur scène” reste surement une de ses chansons les plus troublantes, non ?