Ce reportage tourné en 1962 est édifiant. 55 ans après une seule question se pose: la situation des personnes âgées en France a-t-elle réellement changé? Quand on entend des phrases de ce type “Avec 11 000 francs par mois, comment voulez vous manger“”On arrive à vivre comme on peut“”Je ne mange pas de la viande tous les jours” ou encore “On ne peut pas vivre, on végète“. C’est dramatique d’entendre des mots prononcés en 1962 mais qui sont encore d’actualité en 2017. Le titre du reportage de 1962 était “3 millions de vieux essaient de ne pas mourir de faim” mais combien sont-ils en 2017? 

Ce reportage est édifiant. Prenez quelques minutes pour l’écouter avec attention. En 1962, souvenez-vous, certains retraités touchaient 6650 francs pour 3 mois. Autant dire pas grand chose. Le minimum vieillesse de 2017 permet-il de vivre plus dignement ?

Si l’on écoute en détail cette vidéo, on s’aperçoit qu’il y a 55 ans, on se posait des questions qui sont encore actuelles:

  • Faut-il repousser l’âge de la retraite ?
  • Faut-il faire travailler des personnes jusqu’à 65 ans dans des ateliers doux et leur faire exécuter des tâches compatibles avec leur état.
  • Faut-il parler de la situation de ces “vieux” ou préférons nous escamoter cette question? 

Pour conclure, qu’ont donc fait tous nos politiques depuis 50 ans ? Ont-ils traité ce problème majeur à bras le corps?

Ecoutez ce monsieur “j’aurais bien aimé continuer à travailler mais à 72 ans, personne ne vous embauche“…